Ketcha Courtès:"Le Cerac accompagne Mme Biya depuis plus de 20ans dans la croisade contre la misère"
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Ketcha Courtès:"Le Cerac accompagne Mme Biya depuis plus de 20ans dans la croisade contre la misère" :: CAMEROON

Propos de Célestine KETCHA COURTÈS, déléguée de la région de  l'Ouest pour le compte du Cercle des Amis du Cameroun ( CERAC). C'était le vendredi, 26 novembre 2021 à BAYANGAM, lors de la cérémonie de rétrocession de l'école catholique de céans, rénovée et équipée par le CERAC dont Chantal BIYA la Première dame du Cameroun est fondatrice et présidente.

Le CERAC a procédé, ce vendredi, 26 novembre, à la rétrocession de l'école catholique de BAYANGAM qu'elle a équipée et rénovée. Présidée par Célestine KETCHA COURTÈS, la cérémonie a été ponctuée par la remise de dons aux femmes rurales,  aux jeunes et aux déplacés internes de BAYANGAM, du fait de la crise sécessionniste en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

La visite guidée effectuée a permis de découvrir l'immense et précieux travail effectué par le CERAC de Chantal BIYA :  11 salles de classes, 01 salle multimédia,  bureaux, 01 bloc de 04 toilettes ; des aires de jeux et le bitumage des voies d’accès qui constituent l'essentiel des travaux qui permettent désormais à l'école catholique de BAYANGAM de se positionner  comme école de référence  dans la carte scolaire de la région de l'Ouest Cameroun. Faut-il le rappeler, l'école catholique Sainte  Jeanne d'Arc  de BAYANGAM  est une œuvre d’Église créée et ouverte en 1951, sous le règne de Fô Waindja. Elle est située au centre de la ville, dans le département du Koung-Khi, région de l'Ouest. 

Les clichés laissent voir que les vieux bâtiments de cette école qui était déjà en ruines,  ont  entièrement été rénovés et transposés dans une architecture moderne. Les réfections portent sur les travaux de maçonnerie,  menuiserie, charpente, électricité, plomberie, peinture équipements multimédia,  aménagement des cours, aires de jeux et voies d’accès de l’établissement. 

En marge de la cérémonie de rétrocession de cet établissement pour l'amélioration de la qualité de l'offre scolaire  disponible à Bayangam en matière d'éducation au niveau de l’Éducation de base, c’est une pluie de dons que le CERAC a également offert  aux jeunes et femmes rurales du département du Koug-khi.  Plus d'une trentaine d'Associations  ont bénéficié des dons susceptibles d’accroitre  leur rendement, et l'insertion socio-
professionnelle de leurs membres dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.Il s’agit de brouettes, de  porte-tout,  de motos pompes, les  machettes, les  limes,  les houes, les  arrosoirs, les  moulins,  les machines  à écraser.

Avec l'accompagnement des responsables sectoriels  des  ministères de l'Education de base, de la Jeunesse et de l'Education civique, et du ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille, le maire de la commune de BAYANFAM a fait savoir  que le geste du CERAC qui va  considérablement modifier  la carte scolaire de BAYANGAM,  permettra non seulement d'améliorer les performances scolaires des élèves, mais aussi, donnera  aux jeunes et femmes   de mener leurs activités avec une nouvelle vision.  D'où la reconnaissance émue des bénéficiaires. "C'est une très belle réalisation de prendre des bâtiments abandonnés et tombés en ruines servant de lieu d'éducation, pour les rénover et les transformer en bâtiment moderne et futuriste. Les mots nous manquent, et nous disons du fond du coeur merci à la Première dame du Cameroun qui par ses œuvres redonne du sourire et de l'espoir à la jeunesse", a confessé  l'abé Jean Marie WARIO le  secrétaire à l'Education catholique pour la région de  l'Ouest . 

 C'est depuis 26 ans  que  la Première Dame, Madame Chantal Biya, Présidente Fondatrice du CERAC, Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNESCO, participe activement  à travers le CERAC au développement du Cameroun en apportant des aides majeures aux populations les plus démunies.

" Aux orateurs qui m'ont précédée, je voudrais dire leur dire combien j'ai été sensible à leurs propos aimables à l'endroit de Madame Chantal BIYA. Je serai fidèle interprète des éloges, mais aussi des attentes adressées à Madame Chantal BIYA, et son illustre époux, le Chef de l'État, Président de la République, Son Excellence Monsieur Paul BIYA", dira Célestine KETCHA COURTÈS la représentante personnelle de Chantal Biya à la cérémonie de rétrocession de l'école catholique de BAYANGAM, rénovée et équipée par le CERAC. 

Et la ministre de l'Habitat et du Développement urbain de poursuivre : " Je salue la forte mobilisation des membres de la communauté éducative, les dynamiques femmes rurales, les jeunes, preuve de votre adhésion aux valeurs de solidarité et de partage si chères à Madame Chantal BIYA.

A vous mes chers enfants, élèves de cette prestigieuse école, j'adresse les salutations maternelles de votre maman, Mama Chantal BIYA la Première dame du Cameroun. Je vous aime, dit-elle. Elle a dit de vous dire : je vous aime. Elle vous aime tous beaucoup, c'est pourquoi elle a tenu à faire construire dans votre école, de belles salles de classe toute neuves, bien équipées et aussi confortables que celles des grandes villes. Grâce à Madame Chantal BIYA votre maman, votre école a désormais des toilettes salubres."

Et la déléguée CERAC pour l'Ouest de conclure qu'" en 2008, l'UNESCO a décerné à Madame Chantal BIYA, le titre d'ambassadrice à l'éducation inclusive. L'œuvre admirable que BAYANGAM célèbre aujourd'hui n'est-elle pas une preuve éclatante de ce que notre Première dame mérite amplement et porte fièrement cette distinction ? Les membres du CERAC l'accompagnent depuis plus de 20 ans dans cette croisade contre la misère intellectuelle et matérielle, l'obscurantisme et l'incivisme. Le CERAC s'attèle à faciliter l'accès de tous les enfants à une éducation de qualité, dans les villes et dans les campagnes."

C'est donc une ville de BAYANGAM qui est heureuse, et, célébré sa chère maman, la Première dame Chantal BIYA, au terme du cérémonie conduite de main de maître, et avec dignité, par Célestine KETCHA COURTES, représentante personnelle de la Première dame camerounaise.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo