Ragots sur la personnalité de Mme Célestine K. Courtes: La mise au point de l'Honorable NOUKOUA
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: Ragots sur la personnalité de Mme Célestine K. Courtes: La mise au point de l'Honorable NOUKOUA :: CAMEROON

Depuis quelques jours, j’observe avec consternation de nombreux ragots portant sur la personnalité de Mme Célestine KETCHA COURTES, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, triomphalement élue présidente de la section RDPC lors des récentes élections de renouvellement des bureaux des organes de base du parti. Ces ragots ne constituent que des élucubrations et je saisis la présente circonstance pour les dénoncer avec la dernière énergie, car elles s’apparentent à des allégations mensongères, malheureusement légion sur les réseaux sociaux, où finalement chacun pense qu’il peut donner un avis même sur des évènements dont il n’a aucune connaissance sur leur genèse. En tant que Chargé de Mission Principal de la Commission Electorale de Section du Ndé/Nord à Bangangté, je peux me permettre d’informer l’opinion sur ce qui s’est réellement passé lors des élections de renouvellement des différents organes de base de notre parti, où l’on devrait scrupuleusement respecter un des principes chers à S.E.M Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat : la démocratie.

Bien évidemment, ce principe a été très respecté lors des élections des membres des bureaux des cellules, des comités de base et des sous-sections. Malheureusement, au moment d’organiser l’élection au niveau des sections (RDPC, OFRDPC, OJRDPC) du Ndé/Nord , la démocratie a été mise à mal par un groupe de vandales, irrespectueux des institutions de la République. En effet, ce groupe est venu à la veille des scrutins prévus le dimanche 26 septembre 2021 vandaliser tous les matériels électoraux ainsi que les matériaux de bureau (ordinateurs, photocopieurs, imprimantes, etc.), semant ainsi la confusion et la terreur dans une atmosphère indescriptible. Tout cela se passait à 17 heures au siège du parti, devant une foule médusée et impuissante, constituée des membres des commissions de vote venus en vue de procéder au retrait des matériels indispensables pour le scrutin. Il convient de préciser que leur forfait avait commencé plus tôt, depuis le vendredi 24 septembre 2021, où ils ont sans interruption et sans inquiétude, troublé la réunion de la Commission Départementale de Contrôle du Ndé, présidée par le Pr Maurice TCHUENTE.

Au-delà de ces faits injustifiés et totalement condamnables, il me revient de préciser que j’ai été très violenté et n’eut été la bienveillante protection divine, je serais passé de vie à trépas. Je voudrais ici saluer le courage de plusieurs militants ayant bravé la furie de ces voyous pour me sortir de leurs mains et me conduire dans mon véhicule qui subissait leur casse au moment où je quittais les lieux. Je suis resté pendant tout ce temps étonné que cela se passe à Bangangté la belle, sans la moindre présence des forces de maintien de l’ordre, ce d’autant plus que les responsables locaux du parti les avaient préalablement sollicitées pour l’encadrement de ces opérations. Cette absence des forces de maintien de l’ordre a été également observée lors de la cérémonie marquant le 39ème anniversaire de l’accession de S.E.M Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, à la magistrature suprême. Comme on le sait déjà, cette cérémonie, sous l’impulsion de Mme la Présidente de la section RDPC du Ndé/Nord, n’était rien d’autre qu’une méga-manifestation ayant mobilisé au moins cinq mille (5000) militants sortis de toutes les sous-sections du Ndé-Nord, dans une atmosphère carnavalesque, pour célébrer avec ferveur et faste leur champion. Du jamais vu à Bangangté. Heureusement que cette ville est citoyenne et responsable, acquise aux idéaux de paix et de démocratie, ce qui explique pourquoi, malgré une absence manifeste des forces de maintien de l’ordre, cette grandiose manifestation se soit terminée sans le moindre heurt. La méga- manifestation du 6 Novembre 2021 est la preuve palpable que la section RDPC du Ndé/Nord demeure le bastion imprenable du RDPC, désormais sous la conduite de sa présidente, la Reine Mère Célestine KETCHA COURTES, une femme extraordinaire dont la capacité de mobilisation est incomparable.

Honorable Jean Calvin NOUKOUA

Député Suppléant du Ndé à l’Assemblée Nationale
Chargé de Mission Principale de la Commission
Electorale de Section/Ndé Nord

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo