Militants du Mrc en prison: Le Collectif Sylvain Souop se retire des procédures en cours
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Militants du Mrc en prison: Le Collectif Sylvain Souop se retire des procédures en cours :: CAMEROON

La soixantaine d'avocats sous la conduite de Me B.T. Meli l'a annoncé hier au siège du Mrc au cours d'une conférence de presse. 

« Le Collectif déclare ne pouvoir s'associer à l'arbitraire et à l'illégalité, et prend la lourde et délicate décision de son retrait des procédures en cours », annonce la défense des militants du Mrc emprisonnés suite à la Marche du 22 septembre 2020. 

Cent vingt-quatre (124) prisonniers sont concernés, incarcérés à Bafoussam, à Douala, à Mfou et à Yaoundé. Il en va de même pour ceux dont les recours sont en attente d'examen, y compris pour ceux qui ont exercé des recours, devant les juridictions administratives. 

Les raisons principales de ce retrait sont de deux ordres. 

Il y a d'abord « l'impossible accès une justice équitable rendue par un tribunal impartial et indépendant », d'autre part, les avocats font état de « l'absence d'indé- pendance et d'équité des juges civils, administratifs ou militaires en charge des dites affaires et du constat de la négation de ces juges de leur serment de magistrat ». 

Les avocats de la défense indiquent qu'il s'agit notamment du refus systématique et manifeste d'appliquer la loi, toute chose contraire la déontologie judiciaire et aux principes d'une justice confirme aux droits de l'Homme. 

Sur la base de ces arguments, ils estiment qu'ils ne peuvent pas continuer à fournir les prestations professionnelles dans les conditions qui vont à l'encontre de leur serment d'avocat. « Le Collectif prie le Mrc, ses alliés, ses membres et sympathisants, ainsi que l'opinion publique nationale et internationale de le comprendre et de lui en donner acte », a conclu le Collectif.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo