Paul Biya de retour à Yaoundé après avoir passé 36 jours en Suisse
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Paul Biya de retour à Yaoundé après avoir passé 36 jours en Suisse :: CAMEROON

Le chef de l'État camerounais est de retour dans son pays, après un séjour de 36 jours à Genève, dans la Confédération helvétique.

Paul et Chantal Biya avaient quitté le Cameroun le 11 juillet dernier, pour  "un court séjour privé", selon le communiqué publié à cet effet, par le cabinet civil de la présidence de la République. Le chef de l'État a foulé le sol de l'aéroport international de Yaoundé - Nsimalen à 16 heures 45 locales. Le séjour de Paul Biya au très chic et onéreux hôtel International de Genève en Suisse, a été ponctué par des manifestations hostiles des opposants camerounais de la diaspora, et appartement essentiellement au mouvement de la Brigade anti sardinard ( BAS). 

Paul Biya est supposé présider le sommet extraordinaire des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale ( Cemac), dont il est le président en exercice. Yaoundé accueille l'événement le mercredi 18 août 2021. Seulement, pour le moment, rien ne filtre à propos de ses homologues de la sous-région qui feront le déplacement de la capitale camerounaise.  La pandémie à Coronavirus meublera les débats.  "Évaluation de la situation macroéconomique dans la Cemac dans un contexte de pandémie de Covid - 19 et analyse des mesures de redressement", constitue le thème du sommet de Yaoundé.

En prélude à ce sommet extraordinaire des chefs d'État et de gouvernement de la Cemac, un Conseil des ministres de l'Economie des six pays concernés, s'est tenu à Douala la capitale économique du Cameroun  le 10  août 2021.

Bon retour dans tous les cas  au couple présidentiel qui circulait encore dans les artères de Yaoundé afin de regagner le palais présidentiel au quartier Etoudi, au moment où nous allions sous presse. Et le chef de l'État avait bon pied, bon oeil. Il est d'appoint. Vivement un nouveau gouvernement, des arrestations des ministres impliqués dans les détournements des deniers publics dédiés à la lutte contre la Covid - 19; le remplacement de nombreux directeurs généraux illégaux, et ayant passé plus de neuf ans à la tête des sociétés d'État.

Bref, les Camerounais attendent de leur chef d'État, de faire bouger les choses, briser les signes indiens, et envoyer à la retraite tous ces ministres en panne d'inspiration, et qui ont déjà passé plus de 15 ans au poste.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo