Intégration numérique : Le Cameroun et le Gabon Interconnectés par fibre optique
CAMEROUN :: SOCIETE

Intégration numérique : Le Cameroun et le Gabon Interconnectés par fibre optique :: CAMEROON

La cérémonie d’inauguration de l’interconnexion des réseaux de transmission numérique entre les deux pays a eu lieu à Meyo- Kyè (Bitam) au Gabon, le 15 juillet 2021. En présence des ministres en charge des télécommunications du Cameroun, le Gabon et la Quinée Equatoriale. Une intégration numérique qui vient booster l’économie de la sous-region.

Pour le Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique de la République Gabonaise, l’occasion était donnée de célébrer l’intégration numérique de la sous-région CEMAC. Il s’agit d’un nouveau départ que se donnent les deux pays vers la croissance par le numérique. La population de Meyo-Kyé a répondu en cœur « O mbolo, développement » La fibre optique est là, en pays « Fang », au carrefour des trois frontières.

Au commencement et en En date du 24 juillet 2019, les Ministres des Télécommunications et de l’Economie numérique du Cameroun et du Gabon se sont retrouvés à Yaoundé, pour adopter, de manière consensuelle, un projet de Mémorandum d’Entente, lequel a été signé de manière solennelle à Libreville le 28 novembre 2019.

Cet important document, qui a fixé le cadre général d’une coopération entre les deux Etats en matière d’interconnexion des réseaux de transmission numérique, portait sur quatre principaux axes: l’interconnexion physique et logique des réseaux à fibre optique du Gabon et du Cameroun. La coordination des circuits et de la bande passante pour l’acheminement du trafic entre les deux réseaux. L’offre mutuelle des voies de restauration pour la sécurisation des communications des deux réseaux. la mise en œuvre des projets d’intégration de la sous- région Afrique Centrale.

C’est désormais chose faite, La cérémonie officielle d’inauguration de l’interconnexion a eu lieu. Pour le ministre Camerounais des Postes et telecommunications «La cérémonie rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet Central African Backbone (CAB). Et dans cette optique, les Chefs d’Etats d’Afrique Centrale avaient convenu de doter leurs pays d’un réseau de fibre optique sécurisé et interconnecté, en vue de maximiser la fluidité des échanges de biens et services entre les pays de la sous-région »

Pour le partenaire technique, Cameroon Telecomunications (CAMTEL), l’infrastructure déployée est une fibre optique de type G652 de 96 brins posée en souterrain. Elle va de la ville de Bitam au Gabon à la ville de Kye-ossi au

Cameroun et couvre une distance totale de 22 Km permettant ainsi de raccorder les réseaux de transport (Backbone) des deux pays.

Cette infrastructure moderne qui contribue à réduire la fracture numérique dans la sous-région permettra, avec une capacité de 100 Térabits /s d’avoir accès aux services tels que : visioconférence, E-Learning, E-commerce, Télémédecine, Télétravail, Messageries web, Forum de discussion, Transferts de fichiers…

Un haut débit, qui permet le transfert de données à grande vitesse qui répond aux enjeux économiques constitue un espoir pour le ministre Camerounais Libong Li Likeng « Dans tous les pays du monde, l’accès au numérique favorise une croissance du PIB (Produit intérieur brut). Les technologies numériques font évoluer l’économie et influent sur le développement, grâce également à leur effet multiplicateur sur la création d’emplois, notamment pour les jeunes »

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo