Incubation des PME et entrepreneurs sociaux, le Minpmeesa à l’école de l’expertise indienne
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Incubation des PME et entrepreneurs sociaux, le Minpmeesa à l’école de l’expertise indienne :: CAMEROON

Le ministre  Achille Bassilekin III en charge des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa) a reçu, en audience le 31 mars dernier le Haut-commissaire d’Inde au Cameroun.

La rencontre entre le Minpmeesa et le Haut-Commissaire de l’Inde au Cameroun a eu pour objectif de renforcer la coopération bilatérale entre le Cameroun et l’Inde, dans les domaines des Petites et moyennes entreprises de l’Economie sociale et de l’Artisanat.

Plusieurs pistes de collaboration sont donc à explorer entre les deux pays, notamment l’amélioration de la compétitivité des Petites entreprises; la promotion de l’éducation entrepreneuriale ; le renforcement des capacités des ressources humaines du secteur ; la mise en relation entre les structures sous-tutelles des deux pays ;  le renforcement des capacités des centres artisanaux pour vendre les produits artisanaux et fournir des informations commerciales utiles dans le domaine de l’artisanat ; la mise en place des clusters ; l’ouverture des centres d’incubations dans les secteurs prioritaires définis par les deux pays ; le développement d'un programme des compétences avec I'EPCH (Conseil pour la Promotion des Exportations de I ‘Artisanat) pour les artisans ; et l’appui à la concrétisation du concept OVOP et la promotion du e-commerce à travers nos galeries virtuelles.

Pour dynamiser la Coopération, le MINPMEESA aura pour interface le Ministère des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MSME), chargé de mettre en œuvre la politique du gouvernement indien en la matière. Ce ministère Indien est accompagné de ses organismes sous-tutelles notamment : le Commissariat au Développement des Micros, Petites et Moyennes entreprises dont les missions sont de conseiller le gouvernement dans la formulation des politiques pour la promotion des PME et l’Institut des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MGRI) dont la fonction première est de permettre la création d'entreprises ; le renforcement des capacités pour la croissance et la durabilité de ces entreprises ; le développement et la diffusion des connaissances de l’entreprise, les études diagnostiques et développement pour la formulation des politiques ; et l'autonomisation des acteurs.

Au-delà de l’accompagnement dans le secteur des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME), les discussions entre le MINPMEESA et le Haut-Commissaire Indien ont porté sur les perspectives d’autonomisation des artisans à la lumière du modèle indien que met en œuvre l’Institut Mahatma GHANDI d’Industrialisation Rurale tout comme le Conseil pour la Promotion des Exportations de l’Artisanat qui est engagé dans la dynamisation des exportations de l’artisanat indien à l’international à travers le développement d’un système de mise en relation des clusters. Ce savoir-faire pourrait être mis en œuvre dans les Centres et Villages artisanaux que compte notre pays. 
 
Les centres artisanaux camerounais pourraient également bénéficier de l’expertise de I'EPCH pour renforcer les capacités des artisans camerounais dans les secteurs de la métallurgie, du bois, du textile. Cet appui de l'EPCH pourrait enfin s'étendre à la mise sur pied d'un centre de productivité de l'artisanat destiné à l'amélioration du développement des compétences, la qualité, la formation afin de fournir des services à valeur ajoutée aux exportateurs d'artisanat.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo