Douala: Une blague tourne au drame à Pk 14
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Douala: Une blague tourne au drame à Pk 14 :: CAMEROON

Un jeune vigile a perdu la vie des suites de sévices corporels subits dans une brigade de gendarmerie de la capitale économique du Cameroun après y avoir été jetté tel un malpropre par des gendarmes après des accusations d'une dame.

La scène se déroule au quartier Pk14  dans l'arrondissement de Douala 5è au lieu dit marché. Le jeune Kléber vigile dans un établissement de microfinance s'est amusé à faire une blague a une dame cliente dans un salon de coiffure. Kléber, reconnu dans le coin comme un blagueur patenté ignorait que la dame qu'il avait en face de lui ce jour n'était pas d'humeur à faire des blagues. C'est ainsi qu'après lui avait fait une blague la dame ne va apprécier et va le faire savoir à son interlocuteur, Kléber ne va pas s'arrêter et va essayer a nouveau de faire une blague à la dame avec la mauvaise idée de la toucher. C'est là où tout va partir en vrille. La dame va piquer une grosse colère et va frapper Kléber avec l'un des sièges du salon de coiffure. Un acte qui va créer un grabuge dans le salon de coiffure. Elle ne va pas s'arrêter là. Au fur et à mesure que les  autres clientes  et même les coiffeuses vont essayer de la calmer,elle va prendre son téléphone et passer un coup de fil. C'est alors que trois éléments de la gendarmerie vont se présenter sur les lieux de la brouille et vont embarquer Kléber sur recommandation de la dame.

Kléber va être gardé à vue à la brigade de gendarmerie de Logbessou pendant 5 jours sans aucune visite. Ce n'est que le mardi 16 après insistance de sa sœur que Kléber va être retrouvé dans un piteux état. Évacué d'urgence à l'hôpital de la cité des palmiers, il sera recommandé à l'hôpital général de Douala où il va finalement rendre l'âme.

Le médecin ayant constaté le décès de Kléber va confirmer que ce dernier succombé à des sévices corporels qui lui auraient été infligé durant son séjour dans la brigade de logbessou. interrogé sur cette affaire macabre, Le commandant de la brigade de logbessou va affirmer ne pas être au courant de la présence de Kléber dans son unité.

Depuis le matin de mercredi 17 février, la nouvelle du décès de Kléber a fait le tour du marché de Pk 14 créant émoi et   consternation auprès des commerçants et autres habitués du marché . En attendant qu'une véritable enquête soit ouverte sur cette affaire, les commerçants du marché Pk 14 annoncent des mouvements d'humeur dans les prochains jours pour demander justice pour Kléber. Affaire à suivre.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo