Commémoration de la 58 fete de la jeunesse : Nkambe pleure. Yaoundé rassure.
CAMEROUN :: REVUE DE PRESSE

Cameroun :: Commémoration De La 58 Fete De La Jeunesse : Nkambe Pleure. Yaoundé Rassure. :: Cameroon

La 58e édition de la fête Nationale de la jeunesse s’est déroulée au Cameroun dans une ambiance a la fois rassurante et funeste. Au-delà du traditionnel discours du chef de l’été aux jeunes, la localité de Nkambe dans le Nord-Ouest était plongée dans l’horreur. La presse y est revenue, aussi bien que la mutation au sein de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale BEAC et la finale de la Coupe Africaine des Nations de Football. 
 
Cette année encore, la tradition a été respectée. Avec le discours de Paul Biya, chef de l’Etat à ses jeunes compatriotes. Pendant un quart d’heure, il les a entretenus sur les sujets qui les interpellent. Notamment le sport le chômage et l’emmigration. Cameroon Tribune, le quotidien à capitaux publics, paraissant à Yaoundé la capitale résume ce message en une phrase « Vous êtes le présent et l’avenir du Cameroun ». Dans son traditionnel message samedi dernier, le président de la République a appelé la Jeunesse à contribuer avec foi à l’œuvre exaltante de construction nationale, malgré le contexte difficile. Une attitude partagée par le journal Terre Promise de Yaoundé « Vous êtes le présent et l’avenir du Cameroun ». Comme tous les 10 février, le chef de l’Etat a, samedi dernier, dans un discours résolument offensif et riche en annonces, indiqué à ses jeunes compatriotes qu’ils peuvent compter sur lui et qu’il sait pouvoir compter sur eux. 
 
Le Bi hebdomadaire L’Equation quant à lui pense que « Paul Biya rassure les jeunes ». Le président de la République, dans son traditionnel discours à la Jeunesse, est revenu sur l’augmentation des prix du carburant. Les effets de cette démarche gouvernementale seront atténués par une batterie de mesures visant à préserver le pouvoir d’achat des ménages. Meme son de cloche pour La Voix du Centre, un autre journal de Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Notamment au sujet du Réajustement des prix des carburants : « Paul Biya assure et rassure la jeunesse ». C’est la quintessence de son traditionnel message samedi soir à ses jeunes compatriotes. 
 
Au sujet des jeunes en quête d’un eldorado pour le mieux vivre et le mieux-être, Paul Biya estime que « La solution n’est toujours pas de s’en aller ». Le quotidien Le Messager paraissant à Douala précise que, Face à une jeunesse de plus en plus tentée par l’émigration, le Chef de l’Etat a exhorté ses jeunes compatriotes à ne pas « partir », dans le discours qu’il leur a adressé samedi 10 février 2024.  
 
Cependant, à Nkambe dans le Nord-ouest en proie aux velléités séparatistes depuis 2016 on a enregistré « Un mort et de nombreux blessés grave ». Et pour cause, le quotidien Le Jour indique qu’Une bombe artisanale a explosé peu après le défilé du 11 février 2024, dans le chef-lieu du Donga Mantung, faisant des dégâts humains et hypothéquant sérieusement l’accalmie proclamée par les autorités.  Ce que L Voix du Centre qualifie de « L’horreur de Nkambe ». Pour le journal, Au moins 40 victimes, majoritairement des élèves, dans un attentat terroriste à Nkambe, dans le Nord-Ouest. Ce lâche incident s’est produit le dimanche 11 février dernier en plein défilé… 
 
En Economie, le journal Conjoncture Economique revient sur Abbas Mahamat avec le titre « Mon héritage à la Beac ». De passage au sein de l’institution bancaire de la sous-région Cemac du 06 février 2017 au 06 février 2024, le désormais ex-gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale a fait un étalage non exhaustif des actions menées au cours de son magistère. C’était lors du Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etats de la Cemac le 09 février. 

Integration parle de « Victoire, saveurs et mots ivoiriens » en sport. Avec des questions lancinantes : Qui aurait pu l’écrire ? Qui aurait pu le deviner ? La Côte d’Ivoire a remporté la CAN 2023 en renversant le Nigeria en finale, dans la ferveur du stade Alassane Ouattara d’Abidjan (2- 1). Ils sont revenus de si loin : Sébastien Haller, Seko Fofana, Simon Adingra, Oumar Diakité… Les voici champions d’Afrique. Sous la gouverne du providentiel Emerse Faé, les miraculés ont offert à la Côte d’Ivoire ce dimanche 11 février à Ebimpé un troisième titre. 

Lire aussi dans la rubrique REVUE DE PRESSE

Les + récents

partenaire

canal de vie

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo


L'actualité en vidéo