LES CONDOLEANCES DU MPDR SUITE A L'ATTAQUE TERRORISTE DE BENGWI
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: LES CONDOLEANCES DU MPDR SUITE A L'ATTAQUE TERRORISTE DE BENGWI :: CAMEROON

Le Président, Médiateur Universel à Monsieur le Ministre de la Communication

Condoléances

Monsieur le Ministre,

Le MPDR, Mouvement populaire pour le Dialogue et la Réconciliation, a appris avec choc, tristesse et colère, le décès le 06 Janvier 2021, des suites d’une attaque terroriste, de votre collaboratrice, notre compatriote madame BEKY JEME IYABO, Délégué Département de la communication de la MOMO.

Le MPDR vous adresse ses condoléances sincères, et vous prie de transmettre à la famille de madame BEKY, l’expression de sa profonde compassion ainsi que de sa solidarité.

Le MPDR saisit l’occasion, pour réaffirmer son attachement à la paix, ainsi qu’à la priorité du dialogue et de la réconciliation, comme solution idéale pour mettre fin aux stratégies de la haine, de la fracture régionaliste et de promotion du terrorisme. Ce faisant, il va sans dire que les auteurs de ces actes lâches et insensés, doivent absolument répondre sans délai de leurs forfaits, que rien ni aucune cause ne saurait justifier ni légitimer.

Avec notre haute et fraternelle considération./.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

A Monsieur le Ministre Délégué à la Présidence de la République chargé de la Défense

Yaoundé

Condoléances

Monsieur le Ministre,

Le MPDR, Mouvement populaire pour le Dialogue et la Réconciliation, a appris avec choc, tristesse et colère, le décès le 06 Janvier 2021, des suites d’une attaque terroriste, de quatre de nos valeureux soldats dans la région du Nord – Ouest.

Le MPDR vous adresse ses condoléances sincères, et vous prie de transmettre aux familles de ces martyrs de la nation, l’expression de sa profonde compassion ainsi que de sa solidarité.

Le MPDR saisit l’occasion, pour réaffirmer son attachement à la paix, ainsi qu’à la priorité du dialogue et de la réconciliation, comme solution idéale pour mettre fin aux stratégies de la haine, de la fracture régionaliste et de la promotion du terrorisme. Ce faisant, il va sans dire que les auteurs de ces actes lâches et insensés, doivent absolument répondre sans délai de leurs forfaits, que rien ni aucune cause ne saurait justifier ni légitimer.

Avec notre haute et fraternelle considération./.

SHANDA TONME

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo