Crise anglophone: Un chef de quartier assassiné à Buea
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Crise anglophone: Un chef de quartier assassiné à Buea :: CAMEROON

Le défunt faisait partie de trois chefs de quartier kidnappés dans la ville chef-lieu de la Région du Sud-Ouest du Cameroun par des séparatistes présumés.

Emmanuel Ikome, chef de quartier à Mile 14-Dibanda, département de Fako dans la région du sud-ouest, a été retrouvé mort le dimanche 13 décembre après avoir été enlevé par des groupes armés avec de deux de ses pairs.

Selon un témoin oculaire, le chef Emmanuel Ikome a été invité avec ses sujets pour l'inauguration de sa nouvelle maison dimanche dernier. Les chefs des milles 15 et 16 qui étaient venus plus tôt et qui attendaient les autres ont tous été enlevés aux côtés du chef Emmanuel Ikome.

Sa dépouille a été déposée hier à la morgue de l'hôpital régional de Buea. Les forces de sécurité ont immédiatement lancé une chasse à l'homme pour retrouver les ravisseurs et sauver les autres dirigeants traditionnels toujours en captivité.

La situation des autorités traditionnelles et des chefs de quartiers des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest est précaire depuis le déclenchement de la crise anglophone en 2016. Ils sont pour beaucoup assassinés par des groupes armés du mouvement indépendantiste qui leur reprochent de collaborer avec les autorités camerounaises. Au plus fort des combats entre les forces de défense et les milices séparatistes, plusieurs chefs supérieurs de ces deux régions ont dû se réfugier à Yaoundé.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo