NOSO : L’insupportable horreur !
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: NOSO : L’insupportable horreur ! :: CAMEROON

Dans un communiqué rendu public le 13 avril 2020, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi s’indigne face aux assassinats en série de civils par des bandes terroristes opérant dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Cinq assassinats crapuleux en une semaine.

Des civils tués par des bandes armées séparatistes qui sèment la terreur dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016. Face à ces actes d’une horreur insupportable, le ministre de la Communication a réagi ce jeudi 13 août 2020. «Le gouvernement camerounais condamne fermement ces actes odieux, insoutenables commis par des bandes sécessionnistes qui pour des raisons absurdes, illégitimes et inadmissibles, continuent d’ôter la vie à d’honnêtes et innocents citoyens», a écrit René Emmanuel Sadi, porte-parole du gouvernement, dans un communiqué.

«Le gouvernement interpelle celles et ceux qui, tapis dans l’ombre, notamment à l’étranger, n’ont de cesse de soutenir les rebelles sécessionnistes et d’encourager la perpétuation des atrocités par les hors-la-loi sur les populations des deux Régions », a ajouté le ministre de la Communication, avant de lancer un appel à la coopération des pays amis où sont hébergés les commanditaires de cette rébellion afin d’aider à leur neutralisation et à la consolidation du processus de pacification des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

En effet, les pouvoirs publics disent avoir pris connaissance, avec stupeur et indignation, de la recrudescence des actes de barbarie perpétrés ces derniers jours par des bandes armées terroristes sécessionnistes, qui continuent de semer la terreur et la désolation au sein des populations des Régions du Nord-Ouest et du Sud- Ouest. A cet effet, deux assassinats abondamment relayés par les réseaux sociaux ont particulièrement choqué et suscité la réprobation de la communauté nationale. En effet, le 4 août 2020, au lieu-dit «Mbingwe Road», au quartier Ntualam par Mankon, dans le département de la Mezam, Région du Nord-Ouest, le soi-disant leader terroriste sécessionniste dénommé Fonte, alias «Mad Dog» a, par un acte de violence inouï, assassiné sa compagne, la nommée Mbah Treasure, soupçonnée de connivence avec les pouvoirs publics.

En outre, le 11 août 2020, le corps sans vie de la nommée Comfort Tumassang, jeune camerounaise âgée de 32 ans, a été retrouvé au quartier Makanga à Muyuka, dans le département du Fako, Région du Sud-Ouest, «sauvagement abattue par des individus survoltés, appartenant aux hordes des terroristes, pour avoir elle aussi refusé d’adhérer aux thèses et visées des sécessionnistes qui écument la région », indique le Mincom René Emmanuel Sadi.

Par ailleurs, le gouvernement dénonce les allégations mensongères, ainsi que les subterfuges et autres manoeuvres fallacieuses desdites bandes armées qui, après avoir commis des atrocités de toutes sortes contre les populations des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les imputent sans scrupules, aux forces de défense et de sécurité, à travers des campagnes de propagande éhontées par le biais des réseaux sociaux.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo