CAMEROUN :: L’eau de Camwater n’est pas contaminée au Covid-19 :: CAMEROON
CAMEROUN :: L’eau de Camwater n’est pas contaminée au Covid-19 :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • EcoMatin : Christelle Belibi
  • lundi 06 avril 2020 12:35:00
  • 1438

CAMEROUN :: L’eau de Camwater n’est pas contaminée au Covid-19 :: CAMEROON

Pour rassurer les consommateurs, la direction générale de l’entreprise vient de commettre un document qui retrace les différents procédés de traitement de l’eau.

La Cameroon water utilities corporation (Camwater), entreprise publique du secteur de l’eau n’entend pas laisser prospérer l’information selon laquelle l’eau qu’elle produit serait vectrice de transmission du coronavirus. Raison pour laquelle elle vient de rendre public un document qui ressasse les différents procédés de traitement de l’eau potable qu’elle distribue à des millions de Camerounais chaque jour.

Selon les cadres de l’entreprise, celui-ci obéit à plusieurs étapes. Après extraction d’une source ou nappe souterraine, elle est prétraitée, clarifiée et désinfecter apprend-on. En clair, l’eau produite par la Camwater est captée à partir d’une ressource de surface (fleuve ou rivière) pour assurer le prélèvement de gros débits et selon les cas faire face à la période d’étiage. Dans les deux situations, les études d’analyse de la qualité de l’eau brute permettent de caler la filière de traitement conformément à la norme de potabilité définie par l’Organisation mondiale de la Santé.

La phase des travaux permet de réaliser la filière de traitement calée à la phase d’étude. A la fin des travaux, des essais industriels sont faits pour s’assurer des performances de la filière de traitement et du respect de la norme de potabilité. Avant toute mise en distribution de l’eau produite, la Camwater fait recours à son laboratoire sur site pour la surveillance-suivi et contrôle de la qualité, mais aussi des laboratoires externes agréés comme le Centre pasteur assure le rôle de police de l’eau et veillent au strict respect de l’eau produite et distribuée. Ces contrôles permettent d’améliorer la filière de traitement en fonction de l’évolution des paramètres de l’eau brute.

Des contrôles systématiques sont effectués pour assurer la présence du chlore résiduel dans l’eau distribuée afin de protéger le réseau de toute contamination bactériologique. En cette période où la situation sanitaire appelle à une disponibilité accrue de l’eau, des recommandations ont été données à la Cameroon Water Utilities par le ministère de l’Eau et de l’énergie afin que la qualité de ce produit précieux soit assurée. C’était le 22 mars dernier lors de la commémoration de la journée mondiale de l’eau.

La Camwater a mis en place un comité de suivi et de veille permanent pour l’amélioration de la desserte et l’approvisionnement en eau potable dans les villes de Yaoundé et Douala.

Elle a mobilisé ses camions citernes pour une distribution gratuite de l’eau potable dans les quartiers durement impactés. Dans d’autres régions notamment à l’Est-Cameroun, là on note un parachèvement des projets d’adduction d’eau. Ceci dans le but d’améliorer la desserte et l’accès des populations à une eau de qualité. «Tous ces projets dont le coût total est estimé à près de 35,4 milliards de FCFA dont 9,2 milliards sur financement de l’État camerounais, ont été mis en place avec l’appui de bailleur de fonds dont Belfuis. La réception définitive des travaux est prévue pour le mois d’avril 2020», indique Camwater.

06avril
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo