CAMEROUN :: Porté disparu à Yaoundé :: CAMEROON
CAMEROUN :: Porté disparu à Yaoundé :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : CL2P
  • lundi 30 mars 2020 11:13:00
  • 22670

CAMEROUN :: Porté disparu à Yaoundé :: CAMEROON

L’inertie du dictateur camerounais Paul Biya est une nouvelle fois exposée par le coronavirus. Le CL2P compatis pour le peuple camerounais.

En effet les camerounais se battent maintenant avec l'un des plus grands défis de leur histoire, dirigés par un homme invisible qui est non seulement le pire des présidents, mais dont le caractère fait de lui la dernière personne sur terre que vous choisiriez pour être en charge de votre pays en ce moment précis.

Il est devenu courant de noter l’éloignement du président à vie qui se traduit généralement par un manque d’empathie humaine de base. Ce trait marquant de son caractère empreint de cruauté et de cynisme va cependant désormais bien au-delà d'une incapacité à témoigner une quelconque compassion envers les personnes endeuillées: il met en lumière son approche irrespectueuse y compris devant une pandémie aussi mortelle. Car le dictateur a toujours été capricieux et vengeur, mais maintenant nous sommes face à une question de vie ou de mort à une proportion apocalyptique.

Curieusement persiste toujours le tabou sur ses silences et absences , y compris en pleine pandémie de coronavirus

Et contrairement par exemple au Sénégal, au Cameroun un leader de l'opposition qui ose interpeller l'opinion nationale et internationale sur la drôle d'absence et le silence plus qu'assourdissant du dictateur, devient forcément un "conspirateur" qui, selon la propagande du régime de Yaoundé, poursuit "un agenda caché" (sous-entendu l’éviction de Paul Biya).

38 ans que dure ce cruel manège avec malheureusement des morts à la pelle, souvent dans l'indifférence générale. Surtout vous êtes en permanence prier de ne rien en dire.

C’est l’occasion de rappeler que le CL2P est une organisation des droits de l'Homme au-dessus de la petite politique politicienne et de la flagornerie. Nous n'avons aucun problème à dire que le Pr. Kamto a raison et est pleinement dans son rôle de principal opposant au régime en place, notamment quand il l’interpelle publiquement sur le silence et l’absence de Paul Biya en pleine pandémie de coronavirus. Parce que pour faire face à une maladie mortelle de cette ampleur apocalyptique, nous avons besoin de l'influence que seul un vrai président peut fournir dans l’exercice effectif de ses fonctions.

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

http://www.cl2p.org/ 

30mars
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo