CAMEROUN :: NON AU DEVERDISSAGE EFFECTUE PAR CERTAINS PRODUCTEURS D’ANANAS :: CAMEROON
CAMEROUN :: NON AU DEVERDISSAGE EFFECTUE PAR CERTAINS PRODUCTEURS D’ANANAS :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: NON AU DEVERDISSAGE EFFECTUE PAR CERTAINS PRODUCTEURS D?ANANAS :: CAMEROON
  • Correspondance : NKOUADJIO MBOMDA Fabrice , Ingénieur Agro-Zootechnicien
  • samedi 20 avril 2019 10:00:00
  • 7485

CAMEROUN :: NON AU DEVERDISSAGE EFFECTUE PAR CERTAINS PRODUCTEURS D’ANANAS :: CAMEROON

L’ananas est un fruit très apprécié pour des vertus thérapeutiques qu’il possède, aidant à renforcer notre système immunitaire contre les agents pathogènes à l’organisme.

La consommation régulière assure une bonne santé de l’os car le fruit est riche en manganèse. Aussi riche en bromélaïne, une enzyme qui permettrait non seulement de lutter contre les cellules cancéreuses mais aide à une bonne fluidité du sang. C’est un fruit riche en vitamine C jouant ainsi un rôle antioxydant (capture des radicaux libres).

Nous encourageons la consommation de ce fruit s’il est produit dans les bonnes conditions. Ceci étant nous sommes contre l’utilisation abusive des produits chimiques et le deverdissage effectué par certains agriculteurs dans le but d’homogénéiser la coloration des fruits. Il est important de produire pas seulement pour gagner de l’argent mais surtout de penser à la santé des consommateurs potentiels. En Afrique, nous sommes exposés à plusieurs pathologies parmi lesquels le cancer qui est un problème de santé publique dû à une mauvaise utilisation des produits chimiques dans notre contexte. Pourquoi être contre le deverdissage des ananas que font certains agriculteurs ?

Vous allez constater que le nombre de personne vulnérable au cancer au Cameroun est très élevé d’où la nécessité de penser à la qualité d’aliment consommée. Une remarque attire notre attention sur la qualité d’ananas dont les agriculteurs mettent sur les marchés. A la fin de la production d’ananas, la plus part éthrel les blocs pour homogénéiser les parcelles en termes de couleur : c’est le deverdissage. Pourquoi produire et stimuler le changement de couleur avec des produits chimiques pour le marché juste avant la récolte ?

Le deverdissage est une technique qui consiste à mettre de l’éthrel sur les fruits pour les faire mûrir de façon homogène. C’est un produit chimique très utilisé par les agriculteurs et s’applique généralement cinq mois après le traitement d’induction florale. Une connaissance affirme : « j’éthrel tous mes parcelles d’ananas pour aller avec une grande quantité sur le marché et limité les pertes liées au vol car une fois le traitement fait, trois jours plus tard je fais entrer une voiture pour la récolte et le transport ». Ou est passé la conscience professionnelle ? De plus certains producteurs éthrel lorsque le fruit n’a pas encore atteint la maturité finale. La conséquence c’est qu’une fois le fruit pelé et consommé, un goût très acide se fait ressentir et vous décourage à continuer la dégustation. C’est aussi l’une des raisons certaines personnes disent qu’ils n’aiment pas l’ananas car ce fruit donne des blessures à la bouche. Pour stopper l’utilisation de ces produits chimiques il suffit de ne plus acheter les fruits qui ont une coloration jaune (artificielle) et se penché vers le vert qui est la marque du bio. Lorsque la demande sur le marché est forte les bayam-sellam (les grossistes) obligent les producteurs à stimuler le mûrissement des fruits lorsqu’ils sont invités sur le site de production. Quel est le devenir de l’éthrel sur le fruit ?

Lorsque la plante a atteint la maturité, le produit qu’on lui administre est consommé à travers l’absorption racinaire, stomacale et la membrane du fruit. Le produit pulvérisé sera stocké dans le fruit sans être utilisé et trois jours plus tard il est récolté pour le marché. Alors dans ce cas le fruit n’est plus le fruit mais un poison pour le futur consommateur. Nous producteur vraiment il est temps de travailler avec des professionnels question de bénéficier des conseils sur comment utiliser les produits chimiques sans toutefois nuire à la santé des potentiels consommateurs et surtout pour une agriculture durable et respectueuse.

L’ananas biologique par contre à une coloration verte même en maturité car il ne subit aucun traitement pour changer sa couleur externe au moment de la récolte. De plus, aucun traitement n’est appliqué après la récolte et ne doit sa bonne conservation qu’à sa qualité interne et surtout du respect de certaines températures faible tout au long des étapes, qui vont de la récolte à la consommation. Il peut être mûr mais sa couleur est d’un jaune orangé naturel.

En somme, une production consciente est bénéfique pour le producteur et le consommateur. La santé étant ce qui nous permet de mener à bien nos activités, pensons à ce que nous consommons et aux agriculteurs, nous conseillons une production en étant conscient dans tous systèmes de productions.

NKOUADJIO MBOMDA Fabrice
Ingénieur Agro-Zootechnicien
Licence en Biologie Animale
18 ème Promotion FASA
Consultant d'exploitation Agricole
tél: 00 237 699 20 23 38
00 237 677 15 12 92

20avril
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo