Camer.be
Cameroun: Peut-on changer de nom soit même? :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DU DROIT
  • Camer.be : Atangana Eteme Emeran
  • samedi 08 septembre 2018 15:38:00
  • 6658

Cameroun: Peut-on changer de nom soit même? :: CAMEROON

Bonjour, Je me permets de vous écrire suite à un article que vous avez publié et à l'issue duquel vous avez laissé paraitre que vos consultations sont gratuites. Lien http://www.camer.be/63058/33:30/la-procedure-de-changement-de-nom-au-cameroun-cameroon.html .

En effet j'ai une connaissance qui a un problème de nom et de filiation. Elle avait fait une carte avec son identité première. Sauf qu'après le décès de ses parents aucun des membres de sa famille n'ayant pris soin d'elle et étant abandonnée à elle-même, elle s'est fait adopter par un pasteur qui du coup l'a reconnu et lui a donné son nom modifiant ainsi presque l'intégralité du nom et mettant à la place du nom du père et mère de la fille, son nom et celui de sa femme (le pasteur). Elle vient d'avoir son probatoire avec cette identité car elle a été rescolarisée, et n'arrive pas à faire une carte avec cette identité.

Motifs: noms du sujet et des parents différents. Je précise que son ancien acte de naissance n'est pas trouvable jusqu'à ce jour.

Pouvez-vous me dire quelle pourrait être la procédure pour résoudre ce problème et la durée que peut prendre la procédure?

Merci d'avance pour votre disponibilité.

La réponse du Cabinet

Cette pratique de changement de nom, de parents, est illégale et n’a pas de solution légale. Chaque enfant a un parent, à la naissance, un nom qu’il gardera toute sa vie. C’est pour cela que cette fille a des difficultés pour obtenir une carte nationale d’identité. Tout changement de nom est exceptionnelle et est assorti à la condition que ce nom ait un caractère vexatoire ou ne facilite pas l’intégration de son porteur dans sa religion ou que l’ascendant ait commis un crime qui lui porte préjudice dans tous les actes de la vie. Si ce n’est l’une de ces causes, il faudrait un motif légitime pour demander un changement du nom porté sur vos pièces d’état civil. Du reste, le changement de nom est une prérogative qui revient au seul Président de la République, après une longue procédure, poussive et éprouvante. Il n’appartient pas à un enfant ou un tiers de changer le nom acquis à la naissance.

Le changement de parents est encore plus inimaginable, à l’exception de la filiation adoptive qui est organisée par la loi.

Pour rechercher des voies de sortir de cette situation scabreuse, la seule personne à saisir est le Délégué Général à la sureté nationale.

Nos consultations sont gratuites.
Pour des cas d'incomprehensions juridiques, vous pouvez nous consulter aux mails ci-dessous
info@camerlex.com  ou seumo@hotmail.com  ou enfin webmaster@camer.be 

Vous pouvez aussi visiter notre site internet partenaire

https://www.camerlex.com/

08sept.
Lire aussi dans la rubrique POINT DU DROIT
Vidéo