Camer.be
CAMEROUN :: Message à  la Jeunesse : Paul Biya esquive la crise anglophone :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Ben OWAY
  • Monday 12 February 2018 01:14:47
  • 3767

CAMEROUN :: Message à  la Jeunesse : Paul Biya esquive la crise anglophone :: CAMEROON

Le traditionnel discours du 10 février de Paul Biya à la jeunesse a laissé les uns et les autres sur leur faim. Cette sortie de président Camerounais intervient au moment ou le pays traverse une crise qui secoue les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest en proie aux velléités sécessionnistes. Notamment avec l’arrestation et l’extradition au Cameroun de Ayuk Tabe, président autoproclamé de la République séparatiste d’Ambazonie et ses lieutenants. On attendait aussi Paul Biya sur une rumeur relayée par les réseaux sociaux et qui faisait état de son état de santé préoccupant, aussi bien que la CAN 2019 après le passage de la commission d’évaluation de la Fifa au Cameroun. Nous publions ici les extraits du discours de Paul Biya.

Sur la crise anglophone.

Ces dernières années n’ont pas été faciles pour notre pays. Il a dû relever simultanément plusieurs défis importants : gérer les troubles qui se sont développés au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, et qui ont parfois donné lieu à des actes de violence. La situation se stabilise dans le  Sud-Ouest et le Nord-Ouest, ce qui devrait permettre à la Commission pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme de s’attaquer au cœur du problème ;

Sur l’enseignement supérieur et le don des ordinateurs
 
Désormais, chacune de nos dix régions est dotée d’un établissement public d’enseignement supérieur. De plus, dès cette année, nos universités seront connectées au cyberespace universitaire mondial. Le programme de don d’ordinateurs à nos étudiants, qui va se poursuivre activement, leur permettra de s'y arrimer plus facilement et d'accéder à toujours plus de connaissances et de ressources.

Sur la CAN 2019.
2018 sera aussi une année décisive pour la préparation de la CAN 2019. L’Etat y a injecté des moyens considérables. Il reviendra par la suite à nos footballeurs d’être à la hauteur de leur réputation et du palmarès élogieux de leurs illustres devanciers. Ils ont montré par le passé qu’ils en sont capables.

Sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux vous offrent à cet égard un champ d’expression de prédilection. Chaque fois qu’en un clic, vous empruntez ces autoroutes de la communication qui vous donnent une visibilité planétaire, il vous faut vous souvenir que vous n’êtes pas pour autant dispensés des obligations civiques et morales, telles que le respect de l’autre et des institutions de votre pays. Soyez des internautes patriotes qui œuvrent au développement et au rayonnement du Cameroun, non des followers passifs ou des relais naïfs des pourfendeurs de la République.

Sur les élections en 2018

Un dernier mot. Comme vous le savez, 2018 sera une importante année électorale. Tous ceux d’entre vous qui auront 20 ans ou plus, pourront – je devrais dire devront – exercer leur droit de vote. En votant, vous accomplirez un acte de citoyenneté responsable. Vous deviendrez ainsi les acteurs de votre destin.

12Feb
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo
;