Cameroun,Sant:  Limpuissance sexuelle se soigne grce  lethnomdecine  :: CAMEROON

Cameroun,Sant: Limpuissance sexuelle se soigne grce lethnomdecine :: CAMEROON

Cameroun,Sant:  Limpuissance sexuelle se soigne grce  lethnomdecine  :: CAMEROON
Cameroun,Sant: Limpuissance sexuelle se soigne grce lethnomdecine :: CAMEROON
D’après un chercheur en plantes médicinales camerounais, les problèmes de libido chez les hommes sont à l’origine de troubles importants dans la société. Incapable d’entretenir une relation normale avec le sexe opposé, ces hommes dans un contexte africain sont considérés comme des parias de la société. Dans une interview Hermann Gabriel NDI, chercheur en plantes médicinales, naturopathe et ethnomédecin nous livre les secrets d’un mal qui fait des ravages dans les coulisses de la société mondiale.

Qu’est-ce que l’ethnomédecine et quels sont les domaines et quels sont les domaines spécifiques dans lequel cette spécialité de la médecine naturelle touchent ?

L’ethnomédecine est une science des drogues qui se prépare à partir des sources naturelles incluant des préparations issues des plantes, d’organismes, de minéraux, etc. Cette science ou spécialité de la médecine est faite à usage thérapeutique à bases de plantes, d’organismes et de minéraux.

Vous dites que vos médicaments se fabriquent à partir de drogues. Ces drogues sont-elles nocives ?

A partir du moment où l’on parle de drogues nous devons savoir qu’il y a celle nocive et celle positive. Je précise que pour un médicament, la quantité de drogue dosée ne peut pas être nocive.

Comme la marijuana, une drogue jugée positive pour la santé dans plusieurs pays, les drogues que vous transformez dans vos médicaments ont-elles un effet positif ?

Elles sont positives pour l’organisme. La marijuana dont vous parlez est d’abord une plante médicinale que la médecine dite conventionnelle ne veut pas accepter. Mais dans d’autres pays l’apport de cette plante dans la médecine est avéré car c’est désormais prouvé que la marijuana agit comme antidouleur. Lorsque vous avez des douleurs atroces, vous pouvez prendre cela à des proportions raisonnables pour ne pas atteindre la dépendance vis-à-vis de cela.

Au Cameroun, la recherche en plantes médicinales tend de plus en plus à disparaitre alors que les patients sont de plus en plus nombreux à se retourner vers elle pour trouver un soulagement à leur mal. Pourquoi n’y a-t-il pas une organisation structurée dans ce domaine ?

La loi sur la médecine naturelle ou traditionnelle n’est pas encore homologuée au Cameroun. Mais il se trouve que dans notre pays l’Etat laisse prospérer la tolérance administrative faute de pouvoir appliquer les textes qui devraient régir le domaine.

Jusqu’à présent l’on qualifie (et c’est à déplorer) encore la médecine naturelle comme étant dans un état embryonnaire qui ne donne pas de guérison. Hors ce n’est pas le cas. Aujourd’hui même si cette médecine naturelle resurgit pour soigner de plus en plus les camerounais, elle est encore très loin de l’homologation gouvernementale comme étant d’utilité publique car pour l’atteindre nous verrons alors des médecins avoués ou orienter leurs patients vers des formations sanitaires de la médecine naturelle. Hors cela se fait mais de manière officieux. C’est vrai que les plantes sont accessibles à tous mais pour fabriquer un médicament, il faut être au fait du processus thérapeutique.

Avec la spécificité de l’ethnomédecine, vous rassurez les lecteurs qu’il y a des maladies véritablement soignées par cette spécialité ?

Les malades sont soignés. Mais précisons d’abord que l’ethnomédecin utilise les plantes scientifiquement prouvés ainsi que des résultats de laboratoire scientifiquement prouvés. Même lorsqu’un patient nous parvient, il lui est généralement demandé ses examens médicaux afin de diagnostiquer le mal et prescrire une thérapie naturelle adéquate pour son mal.

L’ethnomédecin travaille également avec des chercheurs pour améliorer la fabrication des médicaments à base de plantes. Il connait le principe actif, l’anatomie et les effets naturels ainsi néfastes des plantes qu’il utilise. Il connait les maladies que ces plantes soignent ainsi que leur principe actif. Donc en définitive, il est le pur médecin à l’instant où il a réussi à connaitre de quoi souffre vraiment le patient.

Dans le monde entier les problèmes d’impuissance sexuelle et de stérilité sont au centre de beaucoup de conflits dans les couples et entre hommes et femmes. Peut-on guérir complètement grâce à l’ethnomédecine ?

Il faut d’abord parler du sexe avant de parler de faiblesse sexuelle. Le sexe est un organe dans sa généralité qui s’occupe ou sert à la reproduction des espèces. Il est utilisé pour procréer dans plusieurs espèces vivantes sur la terre. Maintenant revenant à la problématique de l’impuissance sexuelle, il faut préciser qu’elle se manifeste par l’absence partielle ou totale de l’érection. Lorsqu’elle est totale, les rapports sexuels sont impossibles.

Il existe plusieurs sortes d’impuissance sexuelle dont l’impuissance organique due à des affections vasculaires neurologiques ou endocriniennes qui affectent les organes permettant l’érection. Nous pouvons citer dans ce cas précis les nerfs, les corps caverneux sanguins, les corps caverneux du pénis, etc.

Les maladies qui peuvent causer ce mal sont entre autre le diabète, l’arthrite, l’insuffisance rénale, les hémorroïdes, le tabagisme, l’obésité, etc.

On peut aussi dire qu’il peut avoir une impuissance sexuelle qui est psychogène. Celle-ci répond à plusieurs échecs souvent ressenti comme dévalorisant auprès de la partenaire ou à une trop grande angoisse au moment du rapport sexuel. Dans certains cas l’on observe une impuissance érective pour tel partenaire ou tel autre lors des échanges érotiques.

Ailleurs un trouble affectif plus profond peut affecter le malade. Dans un autre cas une intervention chirurgicale peut causer une impuissance sexuelle (ablation de la prostate, de la vessie ou du rectum). En définitive plusieurs raisons causent une impuissance sexuelle y compris l’absorption de médicaments tels que des psychotropes, etc.

Pratiquement est-ce que l’impuissance sexuelle se soigne à travers l’ethnomédecine ou pas ?

Oui je précise même qu’il n’existe en ce moment dans le monde aucune maladie incurable en matière de médecine. Il faut juste se rendre à l’hôpital à temps et ne pas attendre que le mal ait atteint une chronicité avérée de la maladie.

Autant nous parlons ici de l’impuissance sexuelle, autant nou pouvons faire cas de plusieurs autres maladies qui ne doivent pas atteindre une chronicité avant d’atteindre une formation sanitaire.

Maintenant la faiblesse sexuelle est une pathologie reconnue comme maladie par la médecine dite conventionnelle. Pour soigner cette maladie il faut d’abord connaitre la cause. Le malade ne doit pas tergiverser sur les raisons de son mal car dépendra le traitement à appliquer dans son cas.

J’ajouterais qu’il faut avoir une bonne éducation sexuelle. Faire des rapports sexuels ne se limite pas à la pénétration mais aux préliminaires assidus pour permettre aux deux partenaires de se satisfaire ensemble. Dans l’ethnomédecine justement il existe des médicaments que l’on prescrit pour favoriser l’atteinte de l’orgasme par exemple. Si cette faiblesse est causée par une maladie par exemple la prostate, nous soignons efficacement la prostate et la personne est désormais apte à fonctionner normalement.

Votre clinique est située à Yaoundé, au quartier Essos au lieu-dit Hôtel de l’Avenir et a été inauguré par l’autorité administrative de l’Arrondissement de Yaoundé 4e. A l’observation la plupart de vos patients ne sont pas internés pour suivre leur thérapie. Pourquoi choisir un suivi externe au lieu du contraire pour mieux appréhender les traitements prescrits aux patients ?

Dans l’ethnomédecine qui se pratique au Cameroun, nous ne gardons pas les patients sur place comme l’on pourrait le pratiquer à l’hôpital généralement. D’abord par faute de gros moyens et d’accompagnement du gouvernement et ensuite le patient doit venir avec un dossier médical établi par un médecin de la médecine dite conventionnelle qui prend en compte la prescription des examens ayant abouti définitivement à votre diagnostic. Dès lors que nous prenons connaissance de ce dossier, s’il existe un médicament à bases de plantes existant, la prescription est immédiate et le traitement peut débuter.

Il faut dire aux lecteurs que ce ne sera dès lors que vous prenez des médicaments que le soulagement commence. Dans la médecine naturelle et l’ethnomédecine, les résultats s’obtiennent à partir de 2 à 3 mois dès le début du traitement. A la différence de la médecine dite conventionnelle, celle naturelle fait interagir le traitement dans le corps sur l’ensemble des mécanismes pour une guérison définitive. Il s’agit donc de la bonne prise de médicaments qui va améliorer votre état physique.

Y a-t-il un mot à l’endroit des lecteurs pour les encourager à faire confiance à l’ethnomédecine ?

Il y a un espoir dans l’ethnomédecine parce qu’elle utilise les médicaments naturels scientifiquement prouvés pour soigner ses patients. Nous améliorons efficacement l’état de santé des patients qui ont recours à cette médecine.

Pour le cas de l’impuissance sexuelle, le sexe c’est la vie. Il est source de bien-être familial. Je conseille même que, quelque soit les problèmes de santé que vous avez, si vous pratiquez l’activité sexuelle de manière assidue il est possible de soigner plusieurs affections.

© Camer.be : Propos Recueillis Par Yannick Ebosse

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Hugo Broos : « Ces attaques sont minables »
Hugo Broos:  Ces attaques sont minables
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun,Sant:  Limpuissance sexuelle se soigne grce  lethnomdecine  :: CAMEROON
Martial BISSOG en causerie avec SOPIEPROD VOL 1
évènement
Cameroun,Sant:  Limpuissance sexuelle se soigne grce  lethnomdecine  :: CAMEROON
actuellement sur le site