Drame au stade d'Olembe: Une plainte de la diaspora en cours contre l'Etat du Cameroun en Belgique
BELGIQUE :: SOCIETE

Drame au stade d'Olembe: Une plainte de la diaspora en cours contre l'Etat du Cameroun en Belgique :: BELGIUM

En marge du match Cameroun- Comores du 24 janvier 2022,suite à une bousculade à l'entrée du stade d'Olembe qui abritait le match du jour, plusieurs spectateurs ont perdu la vie à la suite d'un mouvement de foule non encadrée et non contenue par les agents en service de l'ordre et de sécurité autour du stade.

Selon le communiqué officiel des autorités camerounaises, cet incident a entraîné huit morts et de nombreux blessés.

En cette douloureuse circonstance, nous, asbl CEBAPH (Cercle Belgo-Africain pour la Promotion Humaine), le CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora), Le Mouvement de Février 2008 au Cameroun, ASMA (Action Solidaire pour Marafa), ASI (Action Solidaire International), CCL-Libération (Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers politiques), la Fondation Moumié... transmettons par cette voie, aux familles des victimes, notre entière solidarité et nos condoléances les plus sincères.

Ce drame parmi tant d'autres indique à quel point ce régime de Yaoundé a abandonné toute humanité dans sa logique de gouvernance. Comment ne pas s'indigner quand on sait que l'entrée à la tribune présidentielle du stade d'Olembe est la mieux encadrée jusqu'ici avec des parois et des portiques sécurisés ?

Les défaillances constatées dans les dispositifs d’accueil dans ce stade sont à déplorer. Idem pour d'autres stades de football des quatre coins du Cameroun.

En tout état de cause, les associations de la diaspora patriotique Camerounaise combattante de Belgique exigent la mise sur pied rapide d’une Commission d’enquête indépendante, sur ce drame d'Olembe afin que les responsables soient traduits devant les juridictions compétentes et sévèrement punis.

Nous comptons saisir en outre dans les tous prochains jours, les juridictions d’instruction du domicile des familles de victimes vivantes en Europe et plus précisément en Belgique. En cela les plaignants pourront se constituer partie civile devant la juridiction qu’ils estimeraient compétente afin que les auteurs de tels manquements soient sanctionnés conformément à charte des nations unies sur les droits humains dont le Cameroun en fait partie.

Les associations de la diaspora patriotique camerounaise combattante de Belgique soulignent avec force que le non encadrement des spectateurs constitue une infraction grave pouvant être instruite au lieu du dépôt de la plainte simple - en raison des liens familiaux des mis en cause.

Fait à Bruxelles le 25 janvier 2022.

-L'asbl CEBAPH (Cercle Belgo-Africain pour la Promotion Humaine),

-le CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora),

-Le Mouvement de Février 2008 au Cameroun,

-ASMA (Action Solidaire pour Marafa),

-ASI (Action Solidaire International),

-CCL-Libération (Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers politiques),

-La Fondation Moumié..

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo