LA DICTATURE N’A VISIBLEMENT PAS D’AMIS…
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER

CAMEROUN :: LA DICTATURE N’A VISIBLEMENT PAS D’AMIS… :: CAMEROON

Il s’appelle Willy Mendo, artiste musicien et auteur compositeur d’une chanson à la gloire des Lions indomptables du Cameroun au début des années 1980. Willy Mendo est également un soutien inconditionnel de la dictature de Paul Biya. 

Établi en France depuis des décennies, l’artiste a répondu favorablement à l’appel lancé par les autorités camerounaises à la diaspora de se rendre au Cameroun pour donner du sien à la fête du football africain qui démarre dans quelques jours au Cameroun.

Voilà donc notre tonton Willy qui ramasse ses deux pieds, direction, le pays natal. Arrivé à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, vroup, il se fait choper comme un lapin. Direction, prison centrale de Kondengui. Motif, détournement de fonds publics. Notre tonton Willy lit donc l’heure dans la moiteur d’une cellule, aux côté des « talibans » dont il s’est moqué du sort auparavant. 

Leçon : soutenir à cor et à cri une dictature et ses vilénies ne vous vaccine pas contre ses folies. Comme disait le journaliste burkinabé de regrettée mémoire Norbert Zongo : « une dictature n’a pas d’ami ». A méditer !

Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo