La France ne laissera personne remettre en cause ni menacer la stabilité et l'intégrité du Tchad
FRANCE :: FRANCEAFRIQUE

La France ne laissera personne remettre en cause ni menacer la stabilité et l'intégrité du Tchad

La France ne laissera personne remettre en cause ni menacer la stabilité et l'intégrité du Tchad, a déclaré le président français Emmanuel Macron au cours des obsèques officielles au président tchadien Idriss Déby, organisées vendredi dans la capitale tchadienne.

Le chef de l'Etat français a promis que son pays "sera également là pour faire vivre sans attendre la promesse d'un Tchad apaisé pour l'ensemble de ses enfants".

Depuis la mort du président tchadien, un Conseil militaire de transition a été mis en place, composé par quinze généraux et dirigé par le fils du défunt, le général Mahamat Idriss Déby avec qui M. Macron a eu un tête-à-tête lors de son séjour à N'Djamena.

"La transition aura ce rôle à jouer: la stabilité, l'inclusion, le dialogue, la transition démocratique et nous sommes et serons à vos côtés", a souligné M. Macron.

Dans un communiqué de presse publié jeudi, le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT, la rébellion qui a fait une incursion au Tchad ayant provoqué la mort du président Déby) a annoncé que son commandement a été bombardé dans la nuit du 21 ou 22 avril. "Ces bombardements n'ont été possibles que grâce à la surveillance de l'aviation française", indique le communiqué. 

Lire aussi dans la rubrique FRANCEAFRIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo