Avis aux femmes Camerounaises: Préparez des manifestations pour faire aboutir vos revendications
CAMEROUN :: POINT DE VUE

Avis aux femmes Camerounaises: Préparez des manifestations pour faire aboutir vos revendications :: CAMEROON

Le 8 mars c'est la Journée internationale des droits des femmes.Cette journée est issue de l'histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain. Le 28 février 1909, une Journée nationale de la femme (National Woman's Day) est célébrée aux États-Unis à l'appel du Parti socialiste d'Amérique. À la suite d'une proposition de Clara Zetkin en août 1910, l'Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première Journée internationale des femmes et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Des rassemblements et manifestations ont dès lors lieu tous les ans.Mais faut-il confondre l'objectif de ces rassemblements et manifestations à l'exercice d'une fête de réjouissances populaires?

En effet, lorsqu''en 1977 les Nations unies officialisent la journée internationale de la femme, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes, l'idée n'est pas de demander aux femmes de s'abêtir dans un breuvage éhonté et des scènes éhontées comme c'est le cas au Cameroun. Dans sa dynamique jouissive à tout crin, ce pays confond souvent des moments comme celui-ci qui suppose des déclarations, le bilan des avancées des droits des femmes, des demandes de progression légitime de leurs droits à des festivités marquant leur attachement à la première dame et à des sorties pour le moins bizarroïdes dans les bars de la place où est mis en relief leur féminité , leur sexualité, on parlerait de virilité s'il s'agissait des hommes.

Le Cameroun est le seul pays au monde qui a fait de ce moment une parenthèse sur la réflexion relative aux droits des femmes. Sous l'impulsion. d'un régime et d'une élite qui aiment la jouissance, ces pauvres femmes en sont à se torturer les méninges pour acheter le pagne, appartenir à une bande qui ira de bistrots en bistrots le 8 mars abandonnant enfants et époux et posant pour certaines des actes incontrôlées et ignobles qui conduisent malheureusement dans bien de cas au divorce.

La Journée internationale pour les droits des femmes fait partie des 87 journées internationales reconnues ou initiées par l'ONU. C’est une journée de manifestations à travers le monde .Mais l’occasion de revendiquer l'égalité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société ne signifie pas désacraliser les valeurs qui doivent accompagner les droits. Dans tous les pays du monde, les camerounaises arborent le pagne consacré à l'événement comme leurs sœurs vivant au pays mais très peu d'entre-elles abordent la question de leurs droits. La fête a lieu dans les maquis , les bistrots et les restaurants. Autant dire que ce jour est devenu pour chacune comme le jour de son propre anniversaire.

Chers camerounaises,soyez des femmes militantes et préparer des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir vos revendications, améliorer la condition féminine au Cameroun. Ne dévoyez pas le sens de cette fête que je vous souhaite plutôt réfléchie et belle par ce truchement.

NB: Jean Claude Ndjamen, écrivain, journaliste, nous a fait parvenir ce texte pour publication quelques mois avant sa brutale disparition des suites d'une courte maladie. Reposes en paix J.C.

 

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo