Belgique- Canada: La feuille de route des associations de la diaspora africaine
BELGIQUE :: DIASPORA

Belgique- Canada: La feuille de route des associations de la diaspora africaine :: BELGIUM

L’entraide et la solidarité sont au centre des préoccupations de nos compatriotes expatriés au royaume du Manneken pis et au pays de Justin Trudeau, pour la nouvelle année. 

En Belgique, Delbe Asbl, une association créée le 19 Février 2020, sous l'impulsion de la dynamique Ingrid Kana, œuvre pour la jeunesse et la promotion de l'éducation et la santé dans les milieux défavorisés. 

L’année 2020, en dépit de la Covid, a été très riche en activités : « Le lancement du programme “Ambassadeurs” pour les villes de Yaoundé et Douala ;StopCovid19237 contre la pandémie du Coronavirus avec des distributions de masques et Gels antibactériens auprès de 10 structures (orphelinats et formations sanitaires) dans les villes de Douala et Yaoundé ; lancement du programme ''Entreprendre en 3mois'' pour les jeunes entrepreneurs en quête de financement, dont un projet sélectionné en cours de réalisation (La culture de champignons) ; le Concours ''The face of Delbe'' ; l'ouverture officielle d’une antenne à Yaoundé sis au Carrefour Kameni; et bien d'autres actions menées ». Ces activités ont été menées à bien grâce à l'accompagnement de partenaires comme le Charleroi and Exposition Day (Belgique) et le programme Avatar (Cameroun).

Perspectives

La crise sanitaire a stoppé l'organisation effective du concours de Beauté Miss et Mister Black Cameroon qui avait pour but de promouvoir la beauté afro sur le territoire camerounais. L'un des évènements phares de la nouvelle année, la «DelbeFashionWeek », se tiendra en Décembre 2021.

Ce sera un territoire d'expressions pour les entrepreneurs et entreprises jeunes et en quête de visibilité, les annonceurs et mécènes, mais on découvrira également la jeunesse en pleine action dans l’organisation d’un événement d’une telle envergure. 

Pour sa part, DjaïliMbock ASBL, créée en mars 2002, en Belgique, avec l’ambition « d’œuvrer pour la promotion et la visibilité de la femme africaine, de promouvoir la solidarité et la coopération entre les associations féminines du monde et de promouvoir la participation active des femmes dans les activités socio-politiques et économiques », est devenue une véritable institution depuis 2016, avec la sortie du livre « PluriElles, Femmes de la diaspora africaine », chez Karthala. Face à la Covid, les Femmes PluriElles ont lançé en partenariat avec Lingeer (Association des femmes sénégalaises et leurs amies) la campagne panafricaine « UnMasquePourTous »pour financer la production locale de masques et de produits désinfectants et les distribuer aux communautés précarisées en Afrique : au Cameroun, RD Congo, Zambie, Sénégal, Côte d’Ivoire, Mali, Gabon, pour environ 5000 bénéficiaires directs. 

Pour 2021, Marie-Pierre Nyatanyi Biyiha, l’administratrice principale de la plateforme annonce le lancement des programmes Makeda, pour l’autonomisation des femmes à travers le renforcement des capacités personnelles, techniques et professionnelles en Afrique et le financement des activités génératrices de revenus. Le programme démarrera au Cameroun (Menoua) et en Zambie (Makeni-Lusaka). 

Enfin, au Canada, « Cameroon We Can », une ONG fondée le 30 novembre 2020 à Montréal, entend prendre son envol en cette année nouvelle. 

Ses promoteurs J.C Kanga, Éric Damedeu, Marthe Ziembia, Claude Diesse et Elisabeth Semouo espèrent enregistrer l’adhésion massive à la vision qu’ils prônent : « contribuer à bâtir le Cameroun tout en facilitant davantage la communication internationale à tous nos compatriotes dans l’optique d’unir les forces pour bâtir le Cameroun ».

Lire aussi dans la rubrique DIASPORA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo