World news CAMEROUN :: Il y a eu inondation à Douala :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Il y a eu inondation à Douala :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER
  • achouka.mondoblog : Ecclésiaste DEUDJUI
  • mercredi 26 août 2020 08:56:00
  • 2788

World news CAMEROUN :: Il y a eu inondation à Douala :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Dans la nuit de jeudi à vendredi derniers, nous avons subi de fortes pluies qui ont causé des dégâts matériels et d’autres préjudices inestimables.

Bref, il y a eu une inondation ici à Douala !

Nous avons tout perdu !

Je ne parle pas forcément de moi ni de mon entourage, mais les inondations de vendredi dernier nous ont causé des dégâts matériels inestimables.

Déjà, beaucoup de citoyens camerounais y ont failli laisser leur vie. Puisque la pluie de cette nuit-là était diluvienne, et qu’elle ne faisait même pas semblant de vouloir un peu s’arrêter. Et c’est ainsi que les eaux sont montées dans les vallées, puis se sont maintenues dans les zones stagnantes. Les mares d’eau sont venues nous retrouver dans nos habitations de fortune, et elles ont dévasté tous nos documents importants. Certains habitants ont été extirpés de leur domicile et sauvés in extremis grâce à des planches flottantes, voire même à l’aide de vieux réfrigérateurs. Mais le fait est que beaucoup de Camerounais ont perdu dans ces inondations leur téléviseur, leurs fauteuils, leurs matelas, leurs assiettes, leurs vêtements, leurs armoires, leurs divers appareils électroniques et aussi leur argent en liquide pour ceux d’ici qui ne feront plus jamais confiance à nos microfinances…

C’est de la faute du Gouvernement

Je sais, c’est la vieille rengaine. Toujours accuser le Gouvernement pour un oui ou pour un non. Toujours dire que c’est de la faute de monsieur Paul Biya, si une fille vous a barré ou alors si vous ne parvenez même pas à décrocher un petit emploi ici dans notre Cameroun…

Mais pour le cas de l’espèce, nos dirigeants ne sont pas exempts de toutes critiques. Puisque les inondations nous les connaissons déjà parfaitement ici à Douala, et que cela fait plusieurs années que nos autorités avaient déclaré saisir le taureau torrent par les cornes. Elles avaient même commencé à nous construire des drains et à récurer les caniveaux, mais elles n’avaient pas accéléré ni surveillé l’état d’avancement de tous ces travaux. Elles continuent de distribuer des titres fonciers qui concernent des domaines qui sont en réalité non habitables, puisque tout simplement dangereux. Nos élites gouvernantes ne prennent pas la mesure de la dangerosité des phénomènes climatiques qui menacent la ville de Douala, et d’ailleurs elles n’exploitent pas bien les données météorologiques afin de les trianguler avec les plans d’urbanisation, les mouvements de populations, les relevés géographiques cartographiés ou encore la constitution de notre nappe phréatique ainsi que de notre sous-sol…

C’est aussi de la faute des populations

Surtout, à vrai dire. Parce que même si c’est Paul Biya qui est en charge de la sécurité et de l’épanouissement moral de tous les Camerounais, chacun d’entre-nous devrait commencer par se prendre en charge tout seul comme le fait déjà mon ami Pierre La Paix Ndamè.

Parce que ce n’est pas Paul Biya qui sera victime si vous subissez un éboulement. Ce n’est pas le Premier ministre qui se plaindra si vous vous installez en zone marécageuse. Ce n’est pas le président de l’Assemblée nationale et encore moins le super-maire de votre localité, qui subira les multiples conséquences que vous endosserez en cas d’inondation…

Prenez soin de votre vie ! Soyez responsables, et un peu plus précautionneux. Évitez les zones d’habitation qui vous paraissent moins chères, et pourtant elles sont insécures. Renseignez-vous sur la fréquence des dangers naturels qui menacent vos zones d’aménagement régulières, et installez-vous-y en connaissance de cause. Évitez aussi de boucher les caniveaux qu’il y a dans votre commune, car c’est là un facteur non négligeable de la montée des eaux et de la survenue de ce type de catastrophe hydraulique. Cessez de balancer vos ordures dans la nature. Soyez responsables, tout simplement. Et pensez d’abord à votre sécurité et à celle de vos enfants avant de commencer à multiplier les récitations, les louanges et les prières…

Chaque année c’est la même histoire…

Et comme je disais, chaque année c’est la même histoire. Chaque année il y a des inondations ici à Douala : Akwa-Nord, Sable, Bépanda, Bonamoussadi, Cité des Palmiers, Makèpè, Missokè, Bonabéri, Village, etc.

Chaque année c’est la même rengaine. On dirait que la saison des pluies nous surprend toujours et pourtant on sait précisément qu’elle reviendra l’année prochaine au mois de mai-juin, et quelle se terminera vers août-septembre. Chaque année ce marronnier fait la Une de tous les journaux et de nos réseaux sociaux. Les images circulent dans tous les smartphones. On y voit des Doualais qui tentent de sauver leur porcelet ou alors leur ordinateur portable face à la menace des eaux, et qui se lamentent devant les caméras de nos journalistes-voyeurs. On se partage les photographies surréalistes de ces habitants qui sont montés sur la toiture de leur maison, pour échapper ainsi à la noyade. On se subjugue de voir ces superbes villas qui sont inondées, et pourtant elles ont coûté à leur propriétaire toute une fortune !

On sait pertinemment que l’année prochaine ce sera la même rengaine, la même histoire, mais qu’est-ce que nous faisons véritablement afin de nous éviter cette pareille situation ?

Il y a eu des inondations ici à Douala

Donc dans la nuit de jeudi 20 au vendredi 21 août 2020, nous avons subi de fortes pluies qui ont causé des dégâts matériels et d’autres préjudices vraiment inestimables.
Bref, il y a eu une sérieuse inondation ici à Douala…

Il y a eu inondation à Logpom ! Ce sont mes voisins qui m’ont tiré la main pour m’emmener sur les lieux de la catastrophe, et j’ai vu des habitants hébétés qui étaient carrément désespérés parce qu’ils avaient réellement tout perdu.

Il y a eu inondation à Akwa ! Je parle du centre commercial de la ville de Douala qui était complètement sous les eaux, et c’est pour ça que la circulation et les activités professionnelles ont été complètement perturbées.

Il y a eu une inondation à Makèpè-Missokè comme je vous ai dit tout à l’heure, et c’était pire là-bas parce que tous ces gens-là habitent généralement dans les marécages !

Mais puisque ce phénomène est un événement qui revient chaque année, nous allons rapidement le passer dans les oubliettes. Nous allons compter les morts qu’il y aura cette année et nous allons les classer dans la catégorie des faits divers. Nous allons oublier qu’il y a eu des familles qui ont perdu tout ce qu’elles possédaient, et qu’il y a aussi des Camerounaises qui dorénavant dormiront à la belle étoile.
Et tout ceci c’est parce qu’il y a eu une inondation ici à Douala.

26août
Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER

canal de vie

Vidéo