Minjustice : l’arnaque de retour
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Minjustice : l’arnaque de retour :: CAMEROON

Chassez-les, ils reviennent. Les « démarcheurs/facilitateurs » sont toujours bien campés autour des bâtiments administratifs de la capitale. Au Palais de justice, on se bouscule en cette matinée du vendredi 21 février 2020.

A peine atterrit-il sur les lieux que l’usager est apostrophé par plusieurs jeunes. Signatures, extrait de casier judiciaire, certificat de nationalité… une panoplie de choix lui est proposée.

C’est bien d’aider. Mais, ces facilitateurs ne le font pas pour vos beaux yeux. C’est contre du cash. Leurs prestations atteignent parfois le triple du coût réel des dépenses pour obtenir le document. Les recettes sont énormes :

certains s’en sortent chaque jour avec pas moins de 20 000 FCFA, soit un revenu mensuel de 400 000 FCFA. Et s’il faut compter avec les autres types de trafics qui fusent parlà, on comprend pourquoi ce « métier » attire tant.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo