CAMEROUN :: Ngalle Bibehe et Marinette Yetna : la déchirure :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ngalle Bibehe et Marinette Yetna : la déchirure :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • HABEAS CORPUS : Samuel Mben Mben
  • jeudi 12 septembre 2019 14:59:00
  • 2988

CAMEROUN :: Ngalle Bibehe et Marinette Yetna : la déchirure :: CAMEROON

Le premier est le Ministre des Transports et principale élite du département de la Sanaga-Maritime. La seconde est Présidente de la Section RDPC Edéa-Centre. C’est la Mme Foning du coin. Les deux se regardent en chiens de faïence depuis plusieurs années alors qu’ils devraient accorder leurs violons pour un meilleur rayonnement de leur parti.

Le spot publicitaire diffusé par l’équipe de communication du Ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe  fait état de la tenue des assises du Conseil national de la jeunesse ; lesquelles auront lieu ce vendredi 13 septembre 2019 à la Maison du Parti d’Edéa. Et le lendemain 14 septembre 2019 au même endroit le Ministre Ngalle va procéder à la remise des prix aux meilleurs élèves du département de la Sanaga-Maritime. Le même spot publicitaire parle d’une caravane du « VIVRE ENSEMBLE » qui électrise la ville d’Edéa. Mais il n’en est rien. La ville d’Edéa est toujours plongée dans sa torpeur.

Seulement, quelques instants après la diffusion dudit spot publicitaire dans les réseaux sociaux, la chronique s’est emballée dans la ville d’Edéa ainsi que dans les autres arrondissements. Certains observateurs n’ont pas manqué de fustiger la  démarche du Ministre des Transports qui n’aurait choisi que quelques élèves des établissements publics du département. Les élèves du privé ont été voués aux gémonies. C’est une véritable grogne qu’on vit actuellement par-ci et par là au point de récuser ce concept du « VIVRE ENSEMBLE ».

Ladite caravane du « VIVRE ENSEMBLE » connaîtra sa fin parcours à la Maison du parti mais le grand public ne connaît pas son itinéraire. Aucune information n’a été donnée au public à cet effet. Du coup les gens pensent que cette caravane partira du domicile du Ministre à Batombe pour la Maison du parti.

Toutefois la grande surprise est l’absence de la Présidente de Section RDPC Edéa Centre, Mme Marinette Yetna dans l’organisation de cette cérémonie à la Maison du parti où elle tient ses bureaux. Ce sont plutôt les responsables du Ministère des Transports qui sont à pied d’œuvre à la Maison du Parti du RDPC et non les responsables du RDPC. Ces derniers ont été exclus.

La déchirure

Cette absence de la Présidente Marinette défraie la chronique actuelle dans la Ville lumière. Les uns et les autres ne comprennent pas la pertinence du geste du Ministre des Transports qui du reste est un homme politique ; un geste qui consiste à écarter purement et simplement Mme Marinette Yetna,  la responsable politique du RDPC de la ville d’Edéa. Joint au téléphone pour mieux s’enquérir sur la situation, nous avons reçu une fin de non recevoir. Elle n’a pas voulu s’exprimer sur cette question qui brûle toutes les lèvres à Edéa.

Selon certaines indiscrétions tout ce que le Ministre Ngalle Bibehe fait à Edéa c’est sans la Présidente de Section. L’allusion est notamment faite à sa tournée de remerciements dans les villages Adiè à la suite de sa nomination, aux deux premières éditions du « VIVRE ENSEMBLE » au stade municipal d’Edéa, au championnat des vacances entre autres. Une rumeur que nous n’avons pas pu vérifier circule actuellement dans la ville. Rumeur selon laquelle le président de la section OJRDPC d’Edéa Centre, Willy Ndombol, a été éconduit comme un malpropre par Mme Lydienne Mouloby Ngalle Bibehe, l’épouse de l’autre. Il voulait prendre part à Batombe à une des réunions préparatoires de la fameuse cérémonie du « VIVRE ENSEMBLE ». Mais apparemment ce responsable politique n’y était pas convié.

Le Ministre Ngalle Bibehe a aussi écarté tous les autres politiques de la ville qui l’aidèrent naguère à organiser les premières éditions du « VIVRE ENSEMBLE » à Edéa. On parle de brouille entre le Ministre Ngalle et certains de ses frères Adiè qui se reconnaîtront dans notre propos. Que s’est-il passé entre eux ? Nous ne pouvons vous en dire davantage pour l’instant.

Ngalle Bibehe recrute deux célèbres intrigants

Nous sommes néanmoins à mesure d’affirmer sans courir le risque de nous tromper que le Ministre des Transports Jean Ernest Ngalle Bibehe a écarté les responsables politiques de la ville d’Edéa au profit de certaines personnalités très peu crédibles issues des arrondissements de Massock, Ndom et de Ngambe.  On parle notamment de Nonga Beauté et de Billong Makanda qui ne représentent rien dans leurs arrondissements respectifs mais qui s’illustrent par des intrigues à nulles autres pareilles. Pour Billong Makanda par exemple, tout le monde sait à Ngambe qu’il est un upéciste de souche et avait été battu au renouvellement des organes de base du RDPC en 2015. On se souvient aussi que lors de l’élection du Maire de Massock-Songloulou en 2013, Beauté Nonga n’avait eu que 2 voix. Il avait été ridiculisé par Nkoyock Gustave, le maire actuel. Billong Makanda et Nonga Beauté n’ont donc aucun poids politique et ne peuvent rien apporter au RDPC en Sanaga-Maritime ; si ce ne sont les intrigues. Mais on peut s’en passer.

En écartant les principaux responsables politiques du département, on peut dire que le Ministre Ngalle Bibehe se tire lui-même une balle dans la tête. Un Ministre est un homme politique. Il doit plutôt s’appuyer sur les forces politiques de son département que de les écarter. La présidente de Section RDPC Edéa Centre, Mme Marinette Yetna pèse 30.000 voix. La ville d’Edéa est donc un véritable vivier de voix. En politique cela n’est pas du tout négligeable. Dans les autres arrondissements nous avons ceci :  Ekite 7200, Pouma 6500, Mouanko 2800, Dizangue 6500, Ndom 5800, Nyanon 3200, Massock 2700, Ngambe 2800, Ngwei 2900, Dibamba 3600. À bon entendeur …

12sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo