Camer.be
CAMEROUN :: BITOM TJOMB BIENVENU : Paul Biya peut gagner sans les alliés qui ne respectent pas la morale :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Source : Integration.org
  • samedi 25 août 2018 05:00:00
  • 2218

CAMEROUN :: BITOM TJOMB BIENVENU : Paul Biya peut gagner sans les alliés qui ne respectent pas la morale :: CAMEROON

Le président de la sous-section RDPC de Yabi pense que le candidat de son parti à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, peut se passer de certains soutiens.

Depuis le dépôt du dossier de candidature à la présidentielle du 07 octobre 2018 de notre camarade Son Excellence Paul BIYA auprès des services d’ELECAM à Yaoundé par le Secrétaire Général du Comité Central, conformément à nos textes du parti et à la loi, nous constatons un enthousiasme de plusieurs partis politiques de l’opposition qui manifestent leurs soutiens à notre candidat statutaire donc la candidature a été sollicitée par la majorité des militants sur l’étendue du territoire national et de la diaspora militante dans le monde entier.

C’est une preuve de maturité et de sagesse des militants du RDPC dans le choix de ces dirigeants. Ce choix est un engagement total des militants du RDPC à conduire leur candidat à la victoire de la présidentielle du 07 octobre 2018 avec un score honorable pour le bien de tous les camerounais. Notre candidat incarne la rigueur, la justice sociale et la moralisation. Notre parti a pour devise Unité, Progrès et Démocratie, nous sommes un parti qui a pour but le rassemblement de tous les camerounais pour le développement de notre pays.

Nous saisissons l’occasion pour saluer tous les partis d’opposition qui ont reconnu le mérite du candidat du RDPC et les grandes valeurs de notre parti. Le RDPC reste toujours ouvert à tous les camerounais. Le RDPC est un parti des hommes intègres en majorité qui font moins de bruit. Par contre une minorité militante à des comportements douteux et fait trop de bruit par des actes de sabotage. Mais pour les moins informés, retenez que le RDPC n’est pas seulement un parti politique, c’est aussi une école de la vie.

Notre parti est bien implanté dans toute l’étendue nationale et internationale avec des organes de base qui fonctionnent normalement. Notre parti dispose d’une ressource humaine de quantité et de qualité. Au regard du nombre des responsables de base de notre parti, de la cellule aux bureaux des sections, notre parti compte plus de 5 millions de responsables de base en marge des simples militants sans aucune responsabilité. Nous sommes le premier parti qui a commencé la campagne des inscriptions des camerounais en âge de voter sur les listes électorales depuis 2012 à nos jours. Les municipales et les législatives de 2013 ont confirmé notre supériorité sur le terrain avec la majorité des communes et la majorité des députés à l’assemblée nationale.

C’est la preuve que le candidat du RDPC compte sur ces militants en premier chef pour remporter une fois de plus la présidentielle du 07 octobre 2018. Pour le militant du RDPC le Cameroun est et demeure la plus grande valeur de son militantisme. Nous sommes par conséquent une grande famille qui doit être la vitrine de la jeunesse de notre pays, malgré l’égarement d’une minorité qui fait trop de bruit et confond les objectifs de notre parti. Une famille sans morale, ou qui fait des alliances avec des personnes donc la morale est suspectée doit disparaître. Notre jeunesse mérite plus de respect et de la considération dans les actes que nous posons. La jeunesse doit trouver en nous des bons modèles parmi nos camarades élites intellectuelles, élites traditionnelles, élites professionnelles, élites politiques…

C’est pour cette raison que nous militantes et militants du RDPC de la première heure, engagés, convaincus et convaincants attirons l’attention de la hiérarchie du parti sur les alliés spontanés de la présidentielle donc la morale est jugée douteuse par l’opinion publique. Les alliés de très mauvais modèles pour la jeunesse de notre parti et de toute la jeunesse nationale ne sont pas la bienvenue dans nos rangs. Les leaders des formations politiques de l’opposition qui n’ont aucun respect pour la morale ne sont pas la bienvenue dans nos rangs. Nos alliances doivent être basées sur les convictions politiques et la poursuite des objectifs communs dans une gouvernance concertée.

Notre parti ne sera jamais le mauvais modèle de la jeunesse camerounaise. Nos anciens alliés toujours fidèles aux mêmes convictions politiques sont des partis politiques responsables, certes ils nous critiquent par fois sur les points donc nous avons des avis divergents. Mais certains nouveaux alliés malgré leurs déclarations d’alliance ont toujours un langage paradoxal et embarrassant. Nous devons gagner cette élection présidentielle d’octobre 2018 comme d’habitude avec de la manière, ensemble avec nos alliés responsables dans le respect de la morale. Notre grande famille le RDPC doit rester soudée et ne pas se distraire par les alliances sans morale. Le RDPC gagnera cette présidentielle avec de la manière afin de donner un modèle de Démocratie à la jeunesse Camerounaise. Rendez-vous à la campagne en Septembre 2018 !

25août
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo