Camer.be
AFRIQUE :: Rapport GPAL 2015 : Voici les votes des membres du Jury :: AFRICA
AFRIQUE :: SOCIETE AFRIQUE :: Rapport GPAL 2015 : Voici les votes des membres du Jury :: AFRICA
  • Correspondance : Palabre Intellectuelle
  • mardi 09 janvier 2018 09:17:24
  • 5774

AFRIQUE :: Rapport GPAL 2015 : Voici les votes des membres du Jury :: AFRICA

Le Rapport de l’édition 2015 des Grands Prix des Associations Littéraires vient d’être rendu public. Nous connaissions déjà les lauréats, Fiston Mwanza Mujila et Jacques Fame Ndongo, mais pas les scores avec lesquels ils ont remporté leurs trophées. Dans les deux cas, on pourrait dire que ce fut haut la main, comme en témoignent plus bas les votes respectifs des membres du Jury.

Voici un petit extrait de l’introduction du Rapport des GPAL 2015, publié ici avec l’aimable autorisation de l’Equipe des GPAL.

« Le Rapport des GPAL est en train de devenir une tradition, et nous pouvons nous féliciter de ce qu’il continue de tenir parfaitement son rôle, tant le plan de l’éclairage du public sur nos procédures que sur celui de l’archivage des documents GPAL qui au fil des ans pourraient avoir une portée historique.

Voici donc venu le rapport de la troisième édition, en l’occurrence celui des GPAL 2015, après ceux successifs de la première et de la deuxième éditions, parus respectivement en janvier 2016 et janvier 2017.

C’est en cette troisième édition que pour la première fois un auteur originaire d’un pays autre que le Cameroun a été couronné dans l’une des deux catégories ouvertes aux auteurs contemporains (Recherche et Belles-Lettres). Le romancier congolais de la RDC Fiston Mwanza Mujila a en effet été sacré lauréat du Grand prix des Belles-Lettres des GPAL 2015 pour son œuvre intitulée Tram 83. Il l’a mérité à la faveur de six voix sur dix. Jacques Fame Ndongo, l’auteur de l’Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation lui l’a remporté dans la catégorie Recherche avec sept voix sur dix. Rien à voir donc avec les scores très serrés des GPAL 2014, où il y avait eu égalité de voix dans les deux catégories, et où l’on avait dû se référer à la seule la voix du Président du Jury pour départager les concurrents... »

Ci-dessous les votes respectifs des membres du Jury des GPAL 2015 :

1- Claude Njikè Bergeret – Présidente du Jury (Auteure, Dignitaire traditionnelle) : préférence accordée à « Le Chef de terre » de l’auteur tchadien Laring Baou dans la catégorie Belles-Lettres, et à « Que ne ferait-on pas pour du pognon » de l’essayiste ivoirien Fodjo Kadjo Abo dans la catégorie Recherche.

2– Enoh Meyomesse (Auteur, Homme politique): « Tram 83 » du Congolais Fiston Mwanza Mujila dans la catégorie Belles-Lettres, « Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation » du Camerounais Jacques Fame Ndongo dans la catégorie Recherche.

3- Marie Hurtrel (Poétesse, Artiste-peintre): « Tram 83 » de Fiston Mwanza Mujila dans la catégorie Belles-Lettres, « Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation » de Jacques Fame Ndongo dans la catégorie Recherche.

4- Hervé-Emmanuel Nkom (Homme politique): « Tram 83 » de Fiston Mwanza Mujila dans la catégorie Belles-Lettres, « Que ne ferait-on pas pour du pognon » de Fodjo Kadjo Abo dans la catégorie Recherche.

5- Bella Romaine Christelle (MINAC – Direction Bureau du livre): « Tram 83 » de Fiston Mwanza Mujila dans la catégorie Belles-Lettres, « Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation » de Jacques Fame Ndongo dans la catégorie Recherche.

6- Mathias Eric Owona Nguini (Professeur des universités): « Tram 83 » de Fiston Mwanza Mujila dans la catégorie Belles-Lettres, « Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation » de Jacques Fame Ndongo dans la catégorie Recherche.

7- Siméon Valentin Zinga (Journaliste): « Tram 83 » de Fiston Mwanza Mujila dans la catégorie Belles-Lettres, « Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation » de Jacques Fame Ndongo dans la catégorie Recherche.

8- Dr. Joseph Ogolong (Professeur des universités) : « Ode à la femme » de la poétesse camerounaise Virginie Noura dans la catégorie Belles-Lettres, « Que ne ferait-on pas pour du pognon » de Fodjo Kadjo Abo dans la catégorie Recherche.

9- Pr. Pierre Fandio (Professeur des universités) : « Le Chef de terre » de Laring Baou dans la catégorie Belles-Lettres, « Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation » de Jacques Fame Ndongo dans la catégorie Recherche.

10- Xavier Messé (Journaliste) : « Le Chef de terre » de Laring Baou dans la catégorie Belles-Lettres, « Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation » de Jacques Fame Ndongo dans la catégorie Recherche.

09janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo