Pouvoiriste, Ngoh Ngoh crée une nouvelle task force des marchés de gré à gré à la présidence
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Pouvoiriste, Ngoh Ngoh crée une nouvelle task force des marchés de gré à gré à la présidence :: CAMEROON

Le ministre d'État, secrétaire général de la présidence de la République ( MINETAT SG/PR), vient de créer une nouvelle task force à la présidence de la République. 

Ferdinand Ngoh Ngoh, laisse entendre une lettre qu'il adresse au ministre des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla, en la date du 07 septembre 2021, créé une task force chargée des marchés publics de gré à gré, à la présidence de la République. Monsieur Ngoh Ngoh qui a déjà fait du Premier ministre, Joseph Dion Ngute ainsi que de ses ministres des figurants, somme le ministre des Marchés publics, de référer tous les marchés de gré à gré, à la présidence de la République. Il s'agit des marchés des prestations intellectuelles à partir de 05 milliards francs CFA ; des marchés de fournitures à partir de 10 milliards francs CFA, et des marchés des travaux à partir de 15 milliards francs CFA. 

Et une fois de plus, afin d'assouvir ses appétits violents et pouvoiristes, Ferdinand Ngoh Ngoh brandit encore l'épouvantail Paul Biya, pour vider Ibrahim Talba Malla, de toute sa substance. " J'ai l'honneur de vous transmettre les très hautes instructions du Président de la République qui vous demande..", écrit Ferdinand Ngoh Ngoh à Ibrahim Talba le ministre des Marchés publics. Selon des sources introduites, Ibrahim Talba Malla aurait pris l'habitude de ne pas faire passer les marchés de gré à gré ordonnés par Ferdinand Ngoh Ngoh. Toute chose qui aurait alors poussé le MINETAT SG/PR, à recourir à une formule fétiche dont l'opinion publique doute de plus en plus, comme venant du chef de l'État Paul Biya.

Ferdinand Ngoh Ngoh a confiné le Premier ministre et l'essentiel de ses ministres, au rang de valets. Chaque jour, Monsieur Ngoh Ngoh fait des injonctions aux ministres sous le couvert de " j'ai l'honneur de vous transmettre les très hautes instructions du président de la République...". Et de plus en plus, l'opinion doute de l'authenticité de ces fameuses " très hautes instructions". 

Au Cameroun, personne ne croit plus à l'authenticité des actes de Ferdinand Ngoh Ngoh, au nom du chef de l'État. C'est le cas chaque jour où, le secrétaire général de la présidence de la République, à en croire certaines sources, instrumentaliserait la ministre du Contrôle supérieur de l'État, Mbah Acha Rose dont on dit être le parrain au gouvernement, contre le Cabinet Conseil Atou, dans le cadre de l'affaire  des actifs résiduels de l'ex - ONPC et ex- REGIFERCAM. 

L'opinion se pose alors une question : où est le Premier ministre, lorsqu'il est clair et évident que dans les faits, c'est Ferdinand Ngoh Ngoh le vrai chef du gouvernement ? Il donne des injonctions aux ministres chaque jour. Il y a quelques mois, il a sommé la ministre Nalova Lyonga des Enseignements secondaires, de procéder au paiement des frais de correction des examens de baccalauréat. 

Avec ses innombrables tasks forces, Ferdinand Ngoh Ngoh avec son acolyte Ayem Mauger,  ne connait pourtant aucun succès. Échec de l'organisation de la CAN 2019; échec de la construction du stade Paul Biya. Scandale sur les 180 milliards FCFA dédiés à la lutte contre la Covid-19. " Monsieur Ngoh Ngoh est juste un pouvoiriste qui veut à présent gérer tout le budget du Cameroun, diriger le Cameroun même", avertit un politologue.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo