Yaoundé 5 : le sous-prefet et les églises de réveil font bloc contre le Covid-19
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Yaoundé 5 : le sous-prefet et les églises de réveil font bloc contre le Covid-19 :: CAMEROON

A l'initiative de l'autorité administrative, les églises de réveil se retrouvent ce 8 juin dans la salle de réunion de l'inspection d'arrondissement de Yaoundé 5. C'est à l'effet de continuer la sensibilisation contre le Coronavirus. 

"A partir de la pandemie de Covid-19, nous faisons nôtre la maxime, faire mauvaise fortune, bon coeur", déclare le sous-préfet, Voundi Elanga dans son allocution de circonstance. Il se rejouit de ce que le contexte de Covid-19 permet que les deux parties travaillent désormais en rang serré. " On aura toujours besoin de vous pour vaincre cette maladie", poursuit-il. Et de conclure "que tout ce que nous mettons sur pied soit capitalisé par ceux qui arrivent après nous". Le sous-préfet dit être heureux de la rencontre et témoigne que les efforts de la médecine et la prières des "éveillés" protègent le Cameroun

51 églises recensées 

Un évènement cache l'autre. Il s'agit pour les responsables des différentes congrégations, de restituer le rapport mi- parcours des travaux de recensement des églises de réveil basées dans l'arrondissement de Yaoundé 5. " Nous avons à cœur de redorer le blason de l'église de réveil et d'instaurer un meilleur climat de collaboration avec les autorités administratives.", espère le Rev pasteur, Dr Henri Yves Eyoum, par ailleurs président national des réseaux des ambassadeurs de Dieu du Cameroun. 

Selon lui, la mission consiste à dénicher des mauvais pasteurs qui ternissent l'image des églises de réveil. " Nous avons recensé 100 églises. 51 ont pris la balle au bon. Certaines ne veulent pas s'arrimer à la démarche. Nous avons rendu compte de cet aspect au sous-préfet qui prendra des mesures à son niveau", confie la présidente de la commission de recensement, la Rev pasteur Marie Stephanie Ngateba Atsama. "Si nous ne faisons pas bloc, le Covid-19 peut avoir raison sur nous", conclut-elle.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo