Plaidoyer pour l'utilisation de la recherche africaine.
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Plaidoyer pour l'utilisation de la recherche africaine. :: CAMEROON

L'employabilité des jeunes et l'entrepreneuriat féminin en Afrique de l'ouest et du centre, c'est l'atelier de restitution et de validation organisé du 28 au 29 avril 2021 au Ministère de la Recherche Scientifique et de l'Innovation à Yaoundé au Cameroun. 

Ce projet porté sur les fonds baptismaux par  les pays membres des institutions de conseils et académies est sous la coordination du Directeur de l'Animation Scientifique du Conseil Économique, Social et Environnemental du Sénégal Pr Madiagne Diallo, il vise à mettre en pratique les résultats de recherche dans les politiques  publiques des pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale en mettant l'accent sur l'emploi des jeunes surtout sur les jeunes filles grâce aux nouveaux mécanismes scientifiques innovants. 

En prenant la parole devant une cinquantaine de personnalités des différentes nationalités et des ministères impliqués dans ce nouveau concept, le ministre de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Dr Madeleine Tchuente a salué l'initiative qui vise à promouvoir l'insertion professionnelle des jeunes en particulier des filles à travers un modèle calqué sur la science, la technologie et l'innovation. En droite ligne avec les objectifs de l'Union Africaine de 2063, cette initiative vient à point nommé renforcer ce que nous faisons déjà.

Poursuivant sur la même perspective isométrique, le ministre indique que le Cameroun est résolument adossé sur cette initiative à travers plusieurs programmes mis en place au sein de l'administration et cela est fortement encouragé par le Président de la République son Excellence Paul Biya.

En outre, le ministre encourage les acteurs de ce programme à développer des outils efficaces qui permettront aux pouvoirs publics d'améliorer considérablement les politiques publiques en y associant les résultats pertinents de la science, l'innovation et la technologie que ces chercheurs présenteront. Au terme du discours du ministre, les travaux ont débuté.

Pr Madiagne Diallo coordonnateur du projet : Ce projet  "Nouvelles modalités et nouveaux thèmes pour les avis scientifiques en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale : focus sur l’employabilité des jeunes et l’entrepreneuriat féminin. Selon son coordinateur dénonce « un grand écart entre les connaissances scientifiques et leur utilisation au sein du processus décisionnel des Etats dans la formulation des politiques publiques. Il est temps d'appliquer les résultats de la science, la technologie et l'innovation pour espérer un véritable décollage socio-économique de l'Afrique »

La communication se poursuivra dans les autres pays au Mali, les 17 et 18 mai, au Togo les 24 et 25 mai. Bénin accueille les 27 et 28 mai. Quant au Sénégal ce sera les 31 mai et 1er juin 2021.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo