LES ÉGLISES RÉVEILLÉES DE CHEZ NOUS.IL URGE DE SÉPARER LE BON GRAIN DE L'IVRAIE...
CAMEROUN :: RéLIGION

CAMEROUN :: LES ÉGLISES RÉVEILLÉES DE CHEZ NOUS.IL URGE DE SÉPARER LE BON GRAIN DE L'IVRAIE... :: CAMEROON

Il y'a de cela quelques années, un colonel de l'armée camerounaise muni d'une carabine de chasse a violemment fait irruption dans une église réveillée située du côté de Mvan-tropicana à Yaoundé.

Il cherchait le pasteur que dis-je, le gourou de cette assemblée qui se faisait appeler '' pompeusement DOCTEUR..." ou encore " PAPA" par ses fidèles. Le problème, l'épouse du colonel passait plus de temps à l'église qu'à la maison. Sur sept jours de la semaine, la dame s'y retrouvait 05 voire 06 fois sur 07. Le foyer du colonel avait pris des coups. Pas de repas pour monsieur à son retour du boulot, des enfants abandonnés à eux-mêmes, la maison transformée en véritable cours du roi Pétaud. Pire, la femme abandonnait son travail à 15h30 pour se retrouvait dans ces cultes quotidiens qui finissaient toujours tard la nuit, entre 21h et 22h.

Le colonel avait quelques temps plutôt envoyés un de ses éléments mener une enquête dans ce temple pour y voir et lui rendre compte fidèlement de ce qu'il verrait là-bas et ce qui retenait son épouse dans ce milieu.

Deux jours après l'enquête commandée par le colonel, le résultat était là. L'élément avait rapporté au colonel que lui, qui se croyait croyant jusqu'ici ne savait pas que toute sa foi devrait tourner autour de L'ARGENT à " sacrifier " à Dieu et de LA SORCELLERIE qu'il faut combattre dans toutes les familles.

L'élément rapporte qu'au premier soir du culte, le gourou Docteur avait prêché sur les frères et sœurs démons qui sont dans les familles et qui nous empêchent d'évoluer. Il s'appuyait sur un verset : " L'homme aura pour ennemi, les hommes de sa propre maison...".

À la fin de l'homélie, le gourou avait donné quelques conseils pratiques à ses ouailles. Si certains membres de leurs familles, leurs amis et connaissances ne voulaient pas les accompagner dans son église, ces derniers devraient être considérés comme des démons.

Après cela, une dizaine de séances pour récolter les offrandes avait été lancée. L'élément tout ahurie avait vu de ses propres yeux le gourou demander à ses ouailles de former deux rangs pour déposer leurs offrandes. Ceux qui devraient donner à partir de 5.000FCFA et plus avaient un rang. Cela s'appelait le SACRIFICE DE TAUREAU !

Ceux qui donnaient moins de 5.000FCFA avaient leur rang. C'était le SACRIFICE DE MOINEAU !

À ces offrandes, il fallait ajouter :

  • l'offrande générale de l'assemblée juste après la prédication.
  • les offrandes spéciales pour le mobilier du bureau du pasteur.
  • les offrandes pour les bouteilles d'huile d'olive appelées ici huiles d'onctions. Une goutte sur le front à 2.000FCFA.
  • les offrandes pour les bouteilles d'eaux (la bouteille à 1.000FCFA)
  • Ceux qui avaient des chèques ou des forts montants devraient aller directement dans le bureau du pasteur pour une prière spéciale...

Scandalisé, l’élément était allé raconter cette scène surréaliste à son patron et le colonel avait compris pourquoi tous ces projets étaient tombés dans l'eau depuis des mois. Son épouse reversait tout son argent au gourou pour des prières spéciales. C'est ce qui avait justifié qu'il veuille un soir en finir avec la vie de ce gourou qui, heureusement avait pris marathon !

Comme cette histoire que je vous raconte à dessein, les milieux des églises de réveil aujourd'hui se retrouvent infestés par des aventuriers.

Plusieurs d'entre-deux ont tout raté dans la vie et se retrouvent là pour se faire du gain facile. À côté de l'argent, plusieurs font désormais main basse sur de pauvres jeunes femmes en quête d'espérance en profitant de leurs faiblesses émotionnelles. Elles viennent se confier aux " pasteurs " dans l'espoir de trouver du réconfort et ceux-ci leur arrosent de paroles d'esbroufe qui, ajouté à la " puissance du saint esprit de feu », fini dans un hôtel et le cycle recommence.

Que de dégâts ! de foyers brisés, d'enfants adultérins, de personnes ruinées, de familles séparées, de folies, d'enfants abandonnés, de vains espoirs et illusions vendus à de nombreuses personnes...

Des témoignages sont là. C'est terrible ! Pourtant, il y'a dans ce corps du Christ, de véritables serviteurs de Dieu, arrivés là par vocation. Ils conduisent des âmes au Seigneur et enseignent la véritable parole de Dieu. Ils ne conditionnent pas leurs enseignements avec l'épaisseur du porte-monnaie ni n'assouvissent leurs plaisirs sexuels sur de jeunes femmes au prétexte des délivrances bidons et d'une puissance du saint esprit imaginaire. À ces vrais serviteurs, que Dieu lui-même les bénisse !!

Aux loups déguisés en agneaux, qui ont tout entre les jambes et les poches et qui n'hésitent pas à faire recours aux amulettes béninoises et aux formules magiques nigérianes pour renverser de pauvres femmes lors des cultes, il est temps que vous soyez exposés pour que de nombreuses vies cessent d'être brisées !

Tel est l'évangile du samedi selon saint David !

Lire aussi dans la rubrique RéLIGION

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo