World news CAMEROUN :: Quand la CRTV mentait sur la présence des agents de Transparency , où était Mr Sadi ? :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Quand la CRTV mentait sur la présence des agents de Transparency , où était Mr Sadi ? :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • Correspondance de : Arlette Framboise DOUMBE DING
  • vendredi 13 novembre 2020 09:49:00
  • 2765

World news CAMEROUN :: Quand la CRTV mentait sur la présence des agents de Transparency , où était Mr Sadi ? :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

J'ai lu la mise en demeure du mincom adressée à Équinoxe télévision, une chaine privée très suivie au Cameroun.

Dans ce texte, le mincom tire prétexte de l'affaire Stéphanie Djomo pour remettre en question de façon plutôt légère le professionnalisme de Équinoxe télévision en arguant que Dame Djomo a menti sur son histoire racontée dans une émission de ladite chaine. Une conclusion tirée par les cheveux qui trahit le manque de professionnalisme du mincom lui-même. Pourquoi je le dis ?

Eh bien, pour deux raisons au moins :

  1. La première c'est que le mincom n'a pas prouvé que dame Stéphanie Djomo a menti. Je rappelle ici que depuis plusieurs jours, des informations concordantes font état de ce que cette dame a subi de fortes pressions et autres menaces pour se dédire et faire des déclarations à charge contre ceux qui généraient le régime.
  2. La deuxième raison c'est que la sincérité du mincom est questionnable. Car si la déontologie professionnelle des médias préoccupait monsieur le Ministre comme il veut le faire croire, il y a bien longtemps que certaines chaines basées à Yaoundé et prônant ouvertement la haine tribale au nez et à la barbe de monsieur Sadi seraient fermées aujourd'hui.

On se souvient du mensonge de la CRTV sur les faux observateurs de Transparency international venus observer les élections au Cameroun. On est en droit de se demander pourquoi le mincom n'avait pas mis la CRTV en demeure... ? Pourquoi n'avait-il pas crié au manque de professionnalisme de la CRTV qui est passée leader dans la désinformation et la manipulation de l'opinion ? Qui ne se souvient pas que sur cette chaine un ministre de la république a menacé une ethnie d'extermination ? C'était quoi professionnalisme du présentateur de l'émission ou de la chaine ? L'émission en question avait-elle été suspendue par le mincom ? Qui ne se souvient pas du massacre des mères et leurs enfants dans l'extrême nord et des positions menteuses de la CRTV sur le sujet ?

Tout ceci permet de penser que le problème d'Equinoxe télévision n'est pas un problème de professionnalisme, puisque monsieur le ministre n'a pas démontré en quoi consiste le manque de professionnalisme reproché à cette chaine. Surtout, monsieur le ministre vit à Yaoundé à deux pas d'une chaine haineuse qui n'a jamais rien eut de professionnel depuis sa création et qui pour autant n'a jamais été inquiétée.

A qui monsieur René Emmanuel Sadi veut-il faire croire qu'il n'a pas connaissance de ces graves dérives inacceptables dans un pays en guerre où on doit rebâtir le vivre ensemble ? Et pourquoi cette discrimination ou cette politique du deux poids deux mesures ?

En tout état de cause, il y a lieu de croire qu'il s'agit d'un acharnement pur et simple du gouvernement contre une chaine qui est le meilleur exemple de professionnalisme en matière audiovisuelle au Cameroun. Une chaine dont le seul malheur est d'affirmer sa liberté de ton au grand désespoir d'un régime autocratique allergique à la moindre critique même constructive, et qui supporte mal l'émergence des médias qui ne se plient pas à un certain conformisme.

C'est le difficile exercice des libertés qui est ainsi remis en lumière dans ce pays où les libertés publiques sont réprimées et où on tente de museler la presse à défaut de la corrompre.

13nov.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA
Vidéo