CAMEROUN :: Paul Éric Kingué promet de faire embastiller les membres de Survie Cameroon s'ils arrivent à Njombe
CAMEROUN :: Paul Éric Kingué promet de faire embastiller les membres de Survie Cameroon s'ils arrivent à Njombe
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Olivier Berhuse
  • jeudi 14 mai 2020 14:02:00
  • 1691

CAMEROUN :: Paul Éric Kingué promet de faire embastiller les membres de Survie Cameroon s'ils arrivent à Njombe

« Si les gens de Survie Cameroun arrivent à Njombe-Penja avec leurs dons, je les ferai embastiller »..Le président national du Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN), ancien allié du Mouvement pour la renaissance du Cameroun , aujourd'hui patron de l’exécutif communal de Njombé-Penja était le 13 mai dernier face à Luc Ngatcha sur ABK radio

Paul Eric Kingué, puisqu'il s'agit de lui, maire de Njombé-Penja dans le Moungo rejette les rumeurs qui font de lui, un allié du parti au pouvoir au Cameroun : « Ceux qui disent que je suis un pion du régime ne doivent pas oublier que je suis un président de parti. Or le RDPC n'admet pas dans ses rangs des présidents de parti concurrent. Pour ces gens, dès qu'on ne supporte pas le MRC, alors on est du RDPC, on a bu l'huile de sardine », affirme t-il

Pour celui qui se positionne désormais comme l’adversaire numéro 1 du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), «La seule personne qui recevait des autorités en prison s’appelle Maurice Kamto. Il y a des ministres qui venaient le voir et les directeurs généraux d’entreprises. Je vais faire une sortie où je vais donner les noms des hommes d’affaires qui finançaient tout ça», a-t-il promis.

«Au moment où nous quittions la prison de Kondengui, Maurice Kamto et Alain Fogue avaient une somme de 36,7 millions de FCFA, dont environ 14 millions de FCFA envoyés par Patrice Nganang», a-t-il déclaré regrettant de n’avoir pas reçu un copec du MRC après la sortie de prison.

Revenant sur la distribution des dons entrepris par l'association Survie Cameroon, Survival initiative, Paul Eric Kingué estime que c’est une initiative illégale : « Survie Cameroun est une association illégale et s'ils arrivent à Njombe-Penja avec leurs dons, je les ferai embastiller », a-t-il rassuré.

14mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo