CAMEROUN :: Le gouvernement rejette les accusations de violation d'expressions par une ONG :: CAMEROON
CAMEROUN :: Le gouvernement rejette les accusations de violation d'expressions par une ONG :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA CAMEROUN :: Le gouvernement rejette les accusations de violation d'expressions par une ONG :: CAMEROON
  • Source : Xinhua
  • mardi 07 mai 2019 00:49:00
  • 6659

CAMEROUN :: Le gouvernement rejette les accusations de violation d'expressions par une ONG :: CAMEROON

Le ministre camerounais de la Communication, René Emmanuel Sadi, a démenti lundi les accusations de violations de liberté d'expression portées contre le Cameroun par Reporters sans frontières (RSF), organisation non gouvernementale basée à Paris. "Le classement fait par Reporters sans frontières est arbitraire et ne repose sur aucun fondement", a annoncé ce lundi au cours d'une conférence de presse M. Sadi, qui est également le porte-parole du gouvernement camerounais.

En prélude à la journée internationale de la presse célébrée le 3 mai, RSF a publié le dernier classement mondial de la liberté de la presse, et le Cameroun est classé à la 131ème place pour cette année. M. Sadi a souligné qu'au Cameroun, pays qui compte plus de 600 titres de journaux, plus de 200 radios et une trentaine de télévisions, aucun journaliste n'est en prison pour des délits de presse.

Il a appelé RSF "à présenter publiquement les éléments qui font du Cameroun un mauvais élève en matière de libertés d'expression".

07mai
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo