Belgique- Commémoration,martyrs du Cameroun: Annulation de la Conférence du 2 mars 2018 à Bruxelles :: BELGIUM
Belgique- Commémoration,martyrs du Cameroun: Annulation de la Conférence du 2 mars 2018 à Bruxelles :: BELGIUM
 
BELGIQUE :: POLITIQUE
  • Correspondance : Le C.O
  • vendredi 01 mars 2019 13:58:00
  • 1577

Belgique- Commémoration,martyrs du Cameroun: Annulation de la Conférence du 2 mars 2018 à Bruxelles :: BELGIUM

Annulation de la conférence du 2 mars et maintien de la cérémonie du dépôt de la gerbe de fleurs devant les locaux abritant les services de l’ambassade du Cameroun à Bruxelles du 2 mars à 13h 00.

En accord avec le Comité d'organisation, les administrateurs du Mouvement de Février 2008 au Cameroun, toutes les représentations au Cameroun et au niveau de la diaspora camerounaise,

Le Mouvement de Février 2008 au Cameroun, en marge de la commémoration de la semaine des martyrs du Cameroun a décidé de reporter la conférence-débat prévue pour le 2 mars 2019 à Bruxelles à une date ultérieure.

Le régime autoritaire de Yaoundé continue à maintenir devant les yeux du monde entier ce peuple sous une chape de plomp suicidaire. Comment ne pas s'indigner quand on assiste désormais à des séries d’arrestations au Cameroun et même discriminatoires aussi à l’entrée et à la sortie des aéroports internationaux du Cameroun ?

Alors qu'elle était supposée prendre la parole au cours de notre conférence du 2 mars à l'occasion de la commémoration de la 11ème édition de la semaine des martyrs du Cameroun, l’annonce de l’ arrestation de Me Michèle Ndoki, le 26 février dernier, est venue confirmer les pires craintes. Celles d’une volonté des autorités camerounaises de faire taire toutes les voix contestataires. Depuis fin janvier, plus de 150 opposants, dont Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), croupissent à Kondengui, la prison centrale de Yaoundé.

Vu le climat sociopolitique critique en cours au Cameroun, ils nous a paru plus sage de reporter la discussion à une date ultérieure. dont le thème central est « Peut-on conduire le Cameroun vers la démocratie en ce 21ième siècle en évitant les massacres des Camerounais ? »

Dès lors, plus que jamais, nous poursuivrons notre travail de fond et de communication autour de la commémoration de nos martyrs et invitons toute personne ou association de bonne volonté souhaitant un vrai débat-citoyen sur cette question, à se joindre à nous dans cette démarche.

Le Mouvement de février 2008, mouvement citoyen pluraliste, maintient sa volonté d'interpeller les autorités et les acteurs politiques camerounais pour mettre fin à l’impunité dont jouissent les auteurs de violations graves des Droits de l’Homme, rappeler le sort des parents des victimes et des rescapés des émeutes de 2008 qui attendent toujours d’être dédommagés .

Nous continuerons à exiger également que le Gouvernement fasse libérer sans condition de toutes les personnes arrêtées à cause de l’exercice de leurs libertés publiques au Cameroun, et d’accepter une enquête impartiale, indépendante et exhaustive sur les atrocités dans les régions anglophones du Cameroun. Les violations des droits humains sont flagrantes dans les régions anglophones du Cameroun tout comme dans la partie septentrionale du Cameroun.

Par contre, nous maintenons la cérémonie du dépôt de la gerbe de fleurs devant les locaux abritant les services de l’ambassade du Cameroun à Bruxelles du 2 mars à 13h 00.

Rendez-vous devant l’ambassade du Cameroun à Bruxelles le 2 mars 2019 dès 13h

Soyons maîtres de notre destin

Fait à Bruxelles le 1er mars 2019.

Le Comité d’organisation de la 11ième semaine des martyrs du Cameroun

Contact : fev2008cameroun@gmail.com 
GSM : 0465/90 64 31/ 0485 39 58 85
http://fev2008cameroun.canalblog.com/ 

01mars
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo