Camer.be
FRANCE :: PRINCE KESTAMG CRÉATEUR DU LALLY SHOW SERA A LA CROISETTE A CANNE SAMEDI 12 JANVIER 2019 :: FRANCE
FRANCE :: MUSIQUE
  • APKMS : Daniel Gustave BIMBOU
  • jeudi 10 janvier 2019 00:18:00
  • 15704

FRANCE :: PRINCE KESTAMG CRÉATEUR DU LALLY SHOW SERA A LA CROISETTE A CANNE SAMEDI 12 JANVIER 2019 :: FRANCE

Samedi 12 janvier 2019, le temps d’un concert, Prince Kestamg va régner sur la Croisette  à l’espace Miramar (Cannes).

Prince est un habitué des lieux. Sa dernière performance a eu lieu au mois d’avril dernier, dans le cadre de la 14ème édition cannoise du Festival International du Film Panafricain de Basile Ngangué Ebellé.

Ce samedi, on verra sur scène un artiste habité par cette Afrique « ambiguë » où le sacré et le profane sont intimement liés, le rural et l’urbain solidement soudés.

Tous les genres ayant pignon sur rue (makossa, assiko, bikutsi, rumba, coupé-décalé, rock, reggae, hip hop, RNB, jazz…) résonneront au bord de la méditerranée en ce mois de janvier, avant-première de la période du carnaval qui commence en février.

Racines de Lally Show « Le Cameroun est un foisonnement de cultures, un brassage ethnique. Je chante pour créer l’harmonie entre les peuples » dit Prince, le 16 décembre 2018, à Paris, alors qu’il est en scène sur une péniche voguant sur la… Seine.

Intitulé du spectacle : « This is Tle Lally Show Paris Tour sur Seine ». Les spectateurs, unanimes, ont parlé d’enchantement métaphysique (transe) de débordement extatique à l’issue du spectacle sur le fleuve parisien.

A Cannes, accompagné de musiciens locaux de renom (comme Michel Ethé), Prince Kestamg, aura l’opportunité de mettre en valeur ses modes harmoniques bantou typiques des chants qu’on esquisse en Afrique dans les veillées, les naissances, les mariages, bref tous les rites de passage qui marquent notre identité noire.

Le point d’orgue de sa représentation vocale met en exergue des polyphonies d’inspiration pygmée puissamment articulées grâce à l’alternance entre aigus et graves, héritage d’un capital culturel maternel, car ses parents baignaient dans la culture.

Du reste, le diapason de Prince est si élevé que son a capella et ses castagnettes sont, en soi, tout un orchestre. Sur scène, l’arrière-fond musical est suppléé par un saxo lead soutenu par une basse, une guitare, une batterie et des bongos.

Ce système artistique repose sur une chorégraphie, le Lally, une danse ayant des connotations politiques avérées. En fait, à l’origine, le Lally est un activisme sécuritaire territorial que la jeunesse urbaine, de Douala à Yaoundé, a fini par sublimer au fil de l’histoire.

La militance ayant cédé le pas à la cadence, le lally est devenu un outil de paix. « Semez l’amour et non la guerre » est  au cœur de la problématique « princière ». A l’instar de Zao dans « Ancien combattant », l’artiste doit être un ambassadeur de l’éco-pacifisme.

D’ailleurs, rien d’étonnant que Kestamg soit végétarien et ennemi résolu de l’alcool. C’est ça le Lally Show : à la fois une voie et une voix ; mode de vie et mode musique, philosophie bantou et civilisation numérique. Le Lally Show s’est évidemment élargi à la mode, à la sapologique.

Un défilé vestimentaire est intégré dans la performance. A Cannes, le styliste sénégalais Sadio-Bee montrera les tendances de la mode africaine comme sur la péniche parisienne l’année dernière.

Ca se passera à l’Espace Miramar, au 65 Bd de la Croisette – Cannes, sous l’œil averti de la charmante chroniqueuse Rose Tenkeu qui exposera également ses objets d’art.

Entrée libre (hors concert) de 10 h à 23 h. Venez nombreux, venez comme vous êtes.

Daniel Gustave Bimbou

10janv.
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE

canal de vie

Vidéo