Camer.be
MONDE ENTIER  :: Le football de haut niveau ne s'apprend plus dans la rue :: WORLD
MONDE ENTIER :: POINT DE VUE MONDE ENTIER  :: Le football de haut niveau ne s'apprend plus dans la rue :: WORLD
  • Le Temps : Jean Abbiateci, Rédacteur En Chef Adjoint
  • vendredi 22 juin 2018 09:05:17
  • 4190

MONDE ENTIER :: Le football de haut niveau ne s'apprend plus dans la rue :: WORLD

Le football de haut niveau ne s’apprendrait plus dans la rue. Pour Le Temps, un expert britannique décrypte les mythes du football. Pour lui, la performance sportive dépend davantage de la stabilité politique et de la bonne santé économique du pays que du seul génie des joueurs

Sa théorie: les social-démocraties d’Europe de l’Ouest sont les mieux armées pour briller dans le concert du football mondial. «L’Europe de l’Ouest ne compte que 5% de la population mondiale mais occupe huit des neuf places du podium des trois dernières Coupes du monde.»

L’auteur insiste sur l’importance de la stabilité politique, du climat, de la densité des infrastructures et de la qualité du voisinage, qui permet à la fois des échanges entre pays et une saine concurrence. Fini le mythe du prodige self-made-man. Le joueur moderne est désormais, au même titre qu’un violoniste ou un danseur, un individu placé tout jeune dans les meilleures conditions d’apprentissage possible. Cristiano Ronaldo a quitté Madère pour Lisbonne à 11 ans. Lionel Messi est arrivé à Barcelone à 13 ans.

22juin
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo