CAMEROUN :: La guerre selon Patrick Fandio :: CAMEROON
CAMEROUN :: La guerre selon Patrick Fandio :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA CAMEROUN :: La guerre selon Patrick Fandio :: CAMEROON
  • Le Jour : Younoussa Ben Moussa
  • samedi 09 mai 2015 08:01:24
  • 11734

CAMEROUN :: La guerre selon Patrick Fandio :: CAMEROON

Le journaliste, employé de Tf1, a partagé son expérience de la couverture des conflits avec ses confrères camerounais hier.

Patrick Fandio était l’invité spécial à la conférence-débat organisée hier à Yaoundé par la Fédération des éditeurs de presse du Cameroun (Fédipresse) à l’occasion de la journéemondiale de la liberté de la presse. Le journaliste à la télévision française Tf1 a partagé avec ses confrères camerounais son expérience comme journaliste de guerre. Il a couvert le conflit armé en Irak, en Côte d’Ivoire, en Libye etc. A la question de savoir quelles sont les recettes de son succès, notre confrère a conseillé de « faire le journalisme tout court ».

Autrement dit, s’en tenir aux faits, « retourner la plume dans la plaie » tout en restant responsable car selon lui, on ne fait pas ce métier pour plaire. Il explique qu’il n’a jamais reçu des instructions politiques lors de la couverture des conflits. Le conférencier pense qu’il y a des fantasmes sur la position de la France sur certains conflits armés dans le monde. Il reconnait toutefois que des politiques essayent de contrôler lesmédias. « C’est leur boulot », dit-il, après avoir évoqué la guerre contre Boko Haram, qui a relancé le débat sur le patriotisme dans le traitement de l’information.

Avant le débat, Félix Zogo, le conseiller technique n°1 du ministre de la Communication a répondu aux inquiétudes d’Haman Mana, le président de la Fédipresse, relativement aux menaces à la liberté de presse dans notre pays. Il a annoncé que des textes législatifs et réglementaires sont en préparation pour améliorer l’environnement médiatique au Cameroun. A commencer par la définition même du journaliste. Le compte d’affectation est prêt. Les sources de financement devant alimenter ce compte sont identifiées. La centrale d’achat sera bientôt mise sur pied, tout comme la commission de la carte de presse dont le dossier a été transmis à la Primature.

© Le Jour : Younoussa Ben Moussa
09mai
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo