FECAFOOT : CE QUE SAMUEL ETO'O DOIT CONNAÎTRE ET ÉVENTUELLEMENT S'ATTENDRE
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: FECAFOOT : CE QUE SAMUEL ETO'O DOIT CONNAÎTRE ET ÉVENTUELLEMENT S'ATTENDRE :: CAMEROON

Notre Pichichi international Samuel Eto'o a annoncé sa candidature aux prochaines élections de la FECAFOOT. Une nouvelle qui fait beaucoup réagir les internautes, les observateurs et même les fanatiques de notre mouvement sportif.

Si beaucoup de ces internautes, observateurs et fanatiques réagissent en faveur de ce que Rodrigue Tongue a appelé "le football aux footballeurs", il reste que Samuel Eto'o ne doit pas vite crier victoire, surtout que nous sommes dans cette curiosité planétaire qu'on appelle le Cameroun. Samuel Eto'o doit donc connaître que :

  1. Les élections à la FECAFOOT ne se tiennent pas sous un suffrage universel direct. Que ce ne sont pas les populations qui votent.
  2. Que le collège électoral est donc constitué des acteurs du football camerounais (les délégués arbitres, les délégués présidents de clubs, les délégués anciens footballeurs...)
  3. Que nous sommes dans un pays appelé le Cameroun, version Paul Biya son grand champion qu'il adule tant.
  4. Que nous vivons dans une société dans laquelle le matérialisme et l'individualisme ont pris le contrôle des consciences des hommes.

Ainsi, énumérer ces quelques faits c'est attirer l'attention de Samuel Eto'o sur :

  1. Il faut qu'Eto'o sache qu'il devra être voté par les présidents de clubs véreux qui n'ont d'yeux que leurs intérêts égoïstes au détriment des jeunes souffrant sur le soleil et sous la pluie en longueur de journée aux entraînements et dans les matchs.
  2. Qu'il sache qu'il devra être voté par ces acteurs du football réfractaires au changement, surtout au changement qui peuvent nuire leurs intérêts car obéissant, adorant et même louant le désordre en tant que mode de fonctionnement et mode opératoire.
  3. Que le Gambe demande à Joseph Antoine Bell pourquoi on ne voulait pas de lui à la FECAFOOT, c'est vrai que lui-même Samuel Eto'o avait soutenu Seidou Mbombo Njoya au détriment de Jojo. Qu'il demande au général Semengue pourquoi il est depuis quelques mois au banc de touche de la ligue de football professionnel. Par extension, il pourrait même se renseigner chez Didier Drogba sur son échec à remporter les élections à la fédération ivoirienne de football
  4. Qu'il sache que le football camerounais a constitué beaucoup de pôles de pouvoir et d'intérêts qui vont au-delà des simples acteurs du football.

Je termine donc en disant qu'il faut que Samuel Eto'o sache que les gens clairement définis ici ne vont pas le rater, ils vont tout faire pour empêcher son élection à la tête de cette fédération sauf s'il se présente comme leur acolyte. Et si jamais il est élu, ils vont continuer à le nuire, chercher à se débarrasser de lui sauf s'il sert leurs intérêts. Ils ne se reposeront jamais. Donc Mr Eto'o si vous venez jouer les hommes intègres, les hommes travailleurs, les hommes libres et transparents dans la gestion de la fédération, je signe et je persiste que vous aurez de véritables problèmes. J'espère seulement que vous ne serez pas humilié comme l'ont été deux grandes icônes de notre musique Manu Dibango et Ndedi Eyango dans les affaires de droits d'auteurs.

Et si jamais vous venez à être humilié dans cette aventure, ne vous en prenez pas au peuple ou à ceux que vous identifierez comme vos ennemis, il faudra vous offusquer du système, du système mis sur pied par votre grand champion dieu le père, un système de zombifiés, un système d'individus frappés d'ankylose, un système où l'incompétence a battu par KO technique la compétence, un système où on n'aime pas les gens droits voulant faire leur travail, un système humanicide dans lequel le petit citoyen n'est pas au centre des préoccupations des dirigeants, un système icônicide dans lequel les icônes et personnes ayant fortement marqué l'histoire de notre pays sont ruinés, humiliés, ignorés, effacés, détruits et surtout rangés dans les tiroirs des oubliettes.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo