Décisions de Justice : 46 personnes condamnées pour 17 milliards
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Décisions de Justice : 46 personnes condamnées pour 17 milliards :: CAMEROON

La CONAC estime que c'est le préjudice subi par l’État.

Le rapport 2020 sur l’état de la corruption au Cameroun rend compte des décisions prises pour les affaires liées à la corruption et les infractions. Comme faits majeurs de ces décisions, il ressort que le tribunal criminel spécial a rendu 21 arrêts définitifs pour les affaires impliquant : le ministère des Finances, le ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, le ministère des Travaux publics.

Ces décisions rendues par le TCS concernent également le Port autonome de Douala, la Caisse nationale de prévoyance sociale, le Chantier naval et industriel du Cameroun, les Aéroports du Cameroun, l’université de Douala, la Centrale nationale d’approvisionnement en médicaments et consommables médicaux. 46 parmi les 145 personnes mises en cause dans ces affaires ont été reconnues coupables des faits de corruption et ont écopé des peines d’emprisonnement ferme allant de 10 à l’emprisonnement à vie.

Le montant du préjudice financier subi par l’État du Cameroun dans ces affaires est évalué à 16,9 milliards FCFA. Durant l’année 2020, la section spécialisée de la Cour suprême a rendu quatre décisions pour des pourvois en annulation des décisions prises par le TCS relatives au détournement des biens publics. Toujours en 2020, le rapport de la CONAC donne également un chiffre concernant les activités menées par la Cellule de lutte contre la corruption et dans le cadre du Conseil de discipline budgétaire et financières (CDBF) du ministère du Contrôle supérieur de l’État.

Il ressort qu’en 2020, le ministère du Contrôle supérieur de l’État a rendu au total 27 décisions. Lesdites décisions concernaient des responsables des entreprises publiques reconnus de faute de gestion. Sur les 27 personnes mises en cause 12 ont été reconnues coupables de diverses fautes de gestion. Les amendes spéciales d’un montant total de 7.900.000Fcfa ont été infligées aux mis en cause. La CONAC note que certains de ces responsables ont été mis en débet pour un montant total de 147.666.435 F. CFA.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo