Joseph Beti Assomo"Cela est établi que des mercenaires étrangers combattent auprès des séparatistes"
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Joseph Beti Assomo"Cela est établi que des mercenaires étrangers combattent auprès des séparatistes" :: CAMEROON

Une semaine après l’assassinat d’une quinzaine de militaires au front de la guerre contre les séparatistes dans la Région du Nord-Ouest, le ministre délégué à la présidence en charge de la défense, s’est rendu le mercredi 22 septembre 2021 à Bamenda pour une mission de soutien et de remobilisation des troupes de l’armée camerounaise. A l'issue de cette réunion d’évaluation sécuritaire, Joseph Beti Assomo a soutenu que le retour de la paix reste et demeure indéniable.

Dans son allocution, Joseph  Beti Assomo,  a fait une véritable mise en garde : « vous me donnez également l’occasion de dire à toutes ces prétendues âmes bien pensantes qui semblent avoir trouvé dans ces moments d’épreuve, une occasion de se livrer à des campagnes populistes et de fragilisation subtiles ou actives de démobilisation des forces de Défense et de Sécurité que leurs manœuvres de donneurs de leçons et censeurs de l’action du gouvernement sont bien connues et survies »...

Le ministre répond aux internautes qui commencent à critiquer les stratégies du gouvernement et de l’armée. « En effet, et il faut le souligner, contrairement aux analyses de salon propagées par quelques individus collectés de la blogosphère qui veulent tout peindre en noir, le MINDEF précise que les quelques zones d’ombre qui résistent à l’ordre républicain sont supprimées retour progressif à normal, et devrait très vite reprendre le chemin de la loi », a-t-il déclaré.

Ci- dessous l'intégralité de sa déclaration

DÉCLARATION DU MINDEF A L'ISSUE DE LA RÉUNION  D'ÉVALUATION SÉCURITAIRE

Nous sommes venus ici à Bamenda dans la Région du Nord Ouest ce jour dans l'urgence, le Haut Commandement Militaire et  moi, envoyés par Monsieur le Président de la République, Chef des  Forces Armées, au lendemain des attaques meurtrières et perfides  dont les Forces de Défense et de Sécurité ont été l'objet ces derniers temps dans cette Région de la part des irrédentistes séparatistes, manifestement dotés d'un matériel de plus en plus sophistiqué et bénéficiant, cela est établi, de l'appui humain et matériel extérieur. 

Ce nouveau paradigme de la situation sécuritaire pourtant déjà en voie de consolidation dans cette Région comme dans celle du Sud Ouest, appelle instamment un changement d'approche dans l'action des Forces de Défense et de Sécurité. 

Nous voulons ici transmettre aux familles biologiques endeuillées et à la grande famille militaire, les profondes et sincères condoléances de Monsieur le Président de 
la République, Chef des Forces Armées, SEM Paul BIYA, et celles de la Nation, suite à ces tragiques incidents.

Les mêmes condoléances s'adressent également aux familles des victimes civiles parfois charcutées avec une barbarie inouïe, par ces bandes armées. 

Le Chef de l'Etat, Chef des Forces Armées, salue et encourage les Forces de Défense et de Sécurité pour leur bravoure, leur ténacité et leur moral de roc leur ayant permis de préserver  l'intégrité territoriale du pays et de préserver de très nombreuses vies humaines dans cette Région. De même, il salue et félicite ceux de nos compatriotes qui, au quotidien, bravant la peur et les menaces, apportent leur concours civique au Forces de Défense et de Sécurité en opérations. 

L'évaluation de la situation à laquelle nous venons de procéder profondément permettra de consolider les acquis des opérations menées jusqu'ici. Les Forces de Défense et de Sécurité restent solidaires et étroitement unies dans la conduite des opérations. Bien évidemment, je ne saurai ici vous donner les détails des réajustements et actions appropriés qui vont être déployés sans délais ; car, en la matière, l'action ne saurait aller de paire avec l'incantation. 

Vous me donnez également l'occasion de dire à toutes ces prétendues âmes bien pensantes qui semblent avoir trouvé dans ces moments d'épreuve, une occasion de se livrer à des campagnes populistes et de fragilisation subtiles ou actives de démobilisation des Forces de Défense et de Sécurité, que leurs manœuvres de donneurs de leçons et censeurs de l'action du gouvernement sont bien connues et suivies. Et il est à tout le moins le concours de certains de nos partenaires.

Je vous remercie. / .

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo