Décès d' Amobé Mévégué: Les diasporas africaines sous le choc
FRANCE :: SOCIETE

FRANCE :: Décès d' Amobé Mévégué: Les diasporas africaines sous le choc

La nouvelle de sa disparition, mercredi dernier, en région parisienne, de suite de maladie, s’est propagée comme une traînée de poudre. « Tara, tu es un sorcier.» Le message est encore affiché sur mon Whatsapp. 

Le 2 juillet dernier, lors de la réception offerte à l’ambassade du Cameroun, à Paris, en l’honneur de Spike Lee. Le réalisateur américain, président du Jury du Festival de Cannes, était sur les traces des origines de ses ancêtres. Nous avions passé quelques instants ensemble, trop pris par ailleurs, pour rester plus longtemps. J’en ai profité pour lui adresser mes félicitaions quant à l’éclat avec lequel il a officié lors de la cérémonie d’ouverture de la semaine africaine de l’Unesco, en mai 2021. J’ai eu le temps de faire quelques clichés avant de m’éclipser, notamment au moment où Amobe et Spike Lee échangeaient quelques mots en guise de présentations réciproques. Dès que, le soir, je lui ai envoyé un premier jet d’une dizaine de photos retraçant sa présence à cet évènement. Sa réponse à cette correspondance fut aussi surprenante qu’inattendue : « Tara, tu es un sorcier ». Je lui ai alors adressé les six autres photos restantes : « Akié ! » s’exclama-t-il avec un émodji large sourire. Nous allons nous parler au mois d’août, lorsque j’apprends via à un ami que nous avions en commun, le décès de sa maman. Il était dévasté par le chagrin, mais digne. Je l’aurais encore au téléphone quelques jours seulement après les obsèques. « Citoyen d’Afrique » « M. Edjangué, je suis dévastée, anéantie. On m’apprend qu’Amobé est mort.

Mon Dieu, si tôt. J’ai du mal à comprendre. » Cette amie gabonaise, qui m’a annoncé la terrible nouvelle peu après 13h30, hier mercredi, était très proche du journaliste présentateur, producteur et promoteur d’entreprise audiovisuelle. Il avait mis son talent et ses compétences au service du développement de l’Afrique.

Lui qui se disait « Citoyen d’Afrique ». Il avait fondé́ en 2020 la plate-forme WAN pour promouvoir les initiatives du berceau de l’humanité et de sa diaspora. C’est notamment dans cette optique qu’il s’est investi totalement, comme partenaire, dans le succès de l’édition 2021 de la semaine africaine de l’Unesco. 

La nouvelle de sa mort traumatise ses sœurs et frères africains de l’hexagone. « Je ne comprends pas. C’était mon voisin à Asnières. On était ensemble, le 27 août dernier, au parc freycinet. Je lui ai lancé une invitation, pour le lendemain, au stade Dominique Rocheteau où j’organisais les « Rencontres estivales », un tournoi de football. Il m’a dit qu’il ferait tout pour être là, mais qu’il ne promettait rien. Je l’ai trouvé légèrement amaigri, mais il ne m’a pas donné l’impression d’être malade, même s’il n’a pas pu honorer l’invitation. J’apprends qu’il vient de décéder ». 

Démocrate congolais d’origine, Lambert Kilambo Tambwe, président de l’Association Studio Mobile Gloria, à Asnières, est lui aussi sous le choc. Tout comme Mariam Thiam, très engagée pour la cause de l’Afrique et des Africains, initiatrice du Réseau des entrepreneurs de la diaspora africaine : « C’est comme un coup de massue. Nous habitons à quelques encablures l’un de l’autre. Nous partagions le même idéal pour une Afrique libre et indépendante ». Nombre de camerounais de la diaspora semblent avoir été amputés d’une partie d’eux-mêmes. Comme l’artiste Prince Kestamg, qui nouait une vraie amitié avec le défunt, comme beaucoup d’autres artistes afri- cains et du monde. Le programme des obsèques de ce panafricain, adepte de cultures et humaniste, qui avait l’humilité des grands hommes et la bienveillance des âmes immortelles, sera connu prochainement.

Premier prix en mise en scène du Conservatoire libre du cinéma français, Amobé Mévengué est né le 1er octobre 1968, à Yaoundé, au Cameroun. Chapeau ! Monsieur Amobé. Adieu Tara. 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo