Douala: Des parlementaires prennent le pouls des formations hospitalières
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Douala: Des parlementaires prennent le pouls des formations hospitalières :: CAMEROON

Il était question pour ces députés de juger si le plateau technique de certains hôpitaux est en adéquation avec la catégorisation qui est faite de ces hôpitaux.

C'est sous l'impulsion du très honorable Cavaye Yeguié Djibril ,président de l'Assemblée nationale qu'une mission de parlementaires a séjourné cette semaine dans la ville de Douala. L'objectif de cette mission était de permettre aux députés de descendre sur le terrain pour faire un suivi évaluation des projets du plan d'urgence triennal mais aussi de voir si les infrastructures et les plateaux techniques de certains hôpitaux sont en adéquation avec la catégorisation qu'ils ont fait de ceux-ci à savoir hôpital de première catégorie ou de deuxième catégorie.

Cette descente fait suite à une concertation entre le ministre de la santé et le parlement au cours de laquelle, il était question pour ce dernier de faire l'état des lieux du secteur de la santé au Cameroun.

La mission constituée des honorables Albert Dooh Collins , Marinette Ngo Yetna, Joshua Osih, Élise Pokossi et certains cadres du ministère de l'économie et de la planification du territoire, du ministère de la santé et du ministère des travaux publics a sillonné les hôpitaux de la ville de Douala tel que l'hôpital général, l'hôpital gynéco obstétrique de Yassa et l'hôpital Laquintinie.

Après avoir fait le tour de ces formations , les parlementaires vont utiliser les informations récoltées sur le terrain pour saisir le gouvernement et faire en sorte que les dysfonctionnements et les besoins par eux constatés et qui devraient participer à l'amélioration de la carte sanitaire de la ville de Douala soient portés à la connaissance du gouvernement et aussi suivis des faits.

''Au sortir donc de cette mission,nous pouvons dire que nous rentrons satisfaits de cette initiative car nous avons vu les efforts faits par le gouvernement mais aussi les manquements qui existent dans les formations hospitalières et qui doivent être mis à jour'' s'est exprimé Albert Dooh Collins au sortir de leur mission.

Il faut dire que ces Missions parlementaires ne sont pas exclusivement dans le secteur de la santé de la ville de Douala. Elles sont implémentées dans toutes les dix régions du pays dans le soucis premier de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo