Citoyens camerounais et citoyens du monde fleurons de l’image du Cameroun
CAMEROUN :: ECONOMIE

Citoyens camerounais et citoyens du monde fleurons de l’image du Cameroun :: CAMEROON

Etats-Unis, Allemagne,France,  Italie, Canada, Nigeria, Afrique du Sud…, ils essaiment aux quatre coins du globe, où ils développent leur savoir-faire dans divers domaines d’activité pour vendre au mieux l’image de leur pays. 

Le Dr Ernest Simo, premier africain à intégrer la National Aeronautics and Space Administration (NASA), la prestigieuse agence américaine aérospatiale, est le Camerounais modèle qu’on cite à souhait lorsqu’il faut évoquer les visages de la réussite de la diaspora camerounaise. Il est d’autant plus célébré qu’il a excellé dans un domaine qui n’est pas commun à l’Afrique, et fait la fierté du Cameroun au pays de l’oncle Sam. Il est peut-être le parangon de cette réussite, mais il en existe plusieurs éparpillés aux quatre coins du globe, des Etats-Unis à Allemagne en passant par la France, l’Italie, le Canada, le Nigeria, l’Afrique du Sud…, et qui scintillent dans des domaines variés pour booster à leur façon le développement du Cameroun. 

Il est d’Ernest Simo dans le domaine aérospatial, comme du jeune avocat Zachée Pouga Tinhaga, 37 ans, et déjà parmi les 40 meilleurs jeunes avocats du barreau américain. Il a été élu le 25 mai 2020 dans le programme «Top 40 Under 40 – Nation’s Best Advocates », qui récompense les 40 meilleurs avocats âgés de moins de 40 ans au barreau américain. Les fruits de son labeur, il a déjà songé à les redistribuer à travers des projets à caractère humanitaire. Il est notamment le président fondateur de la « Fondation Excellence Plus », qui oeuvre aux côtés des enfants déscolarisés à travers le monde et leur donne une opportunité d’éducation. Zachée Pouga Tinhaga est par ailleurs avocat associé à la maison-mère du célèbre cabinet d’audit « Ernst et Young ». 

En Allemagne, David Mola n’est pas un quidam, même si dans son pays, il n’est pas érigé en prophète. L’ingénieur camerounais est un orfèvre dans le domaine des énergies renouvelables. En 2003, il a lancé une entreprise spécialisée dans ce domaine, pour laquelle il employait jusqu’en 2010 près de 140 employés, pour un chiffre d’affaires annuel de 60 millions d’euros. Au fil des années, ce natif de la région de l’Extrême-Nord, a été mordu par la politique, et rêve comme de nombreux camerounais de l’étranger d’une alternance politique non violente à la tête de l’Etat. 

Il milite davantage pour une indépendance économique du Cameroun. En 2016, le magazine Jeune Afrique révélait que, comme cet ingénieur, ils étaient près de 12 000 ingénieurs d’origine camerounaise à vivre et travailler en Allemagne, et qui sont arrivés dans ce pays d’Europe de l’Ouest comme des boursiers. En France, les réussites camerounaises dans le domaine de la médecine sont pêle-mêle, de sorte qu’on crorait qu’ils se sont passés le mot pour briller dans ce secteur. « Les deux tiers des membres de l’Association des pharmaciens africains de France sont camerounais », assurait à Jeune Afrique en 2016, Élie Nkamgueu, dentiste et président du Club Efficience, à l’origine du Gotha noir – un Who’s Who. 

Il en est de même du secteur des médias dans ce pays, où ils trustent dans les chaines les plus importantes, à l’instar d’Alain Foka, qui occupe la fonction de rédacteur-en-chef adjoint de Radio France Internationale (Rfi), de Denise Epoté Durand à TV5monde, d’Amobe Mevegue en service à France24, ou encore de Constant Nemalé, le promoteur de la chaine Africa24 TV. Le domaine de la culture n’est pas en reste. Le bassiste Richard Bona basé aux Etats- Unis, est à ne pas douter, la figure la plus représentative de la musique camerounaise à l’étranger, après la mort du célèbre Saxophoniste Manu Dibango l’année dernière en France. Dans le secteur de la mode, Imane Ayissi est un as du textile africain, qui s’est construit au fil des années, au point de devenir une référence remarquable dans la haute couture française. On n’éludera pas le Pr Achille Mbembe, enseignant d’histoire de par les universités du monde, et précisément celles d’Afrique du Sud. 

Les ambassadeurs du Cameroun à l’étranger se recrutent également dans le domaine du sport, où les basketteurs Joël Embiid et Pascal Siakam de la National Basketball League (Nba) des Etats-Unis sont inéluctablement les plus en vue. Au football, Vincent Aboubakar, Toko-Ekambi, Nchout Njoya Ajara, sont aussi de bons ouvriers de l’image du Cameroun, tout comme la judokate Vanessa Hortense Mbala Atangana.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo