FinTech :Bank’Up, la startup qui innove avec le paiement à crédit au Cameroun
CAMEROUN :: SOCIETE

FinTech :Bank’Up, la startup qui innove avec le paiement à crédit au Cameroun :: CAMEROON

Noé Bakouba-Kaljop, le fondateur de Bank’ Up, part de plusieurs constats. La forte  pénétration du téléphone mobile en Afrique en général et au Cameroun en particulier (19 millions d’abonnés au mobile selon le rapport digital 2018 de We are Social), le faible taux de bancarisation des populations ( entre 12,2 et 21% en 2020 selon les sources) et la difficulté d’accès au crédit formel ( seulement 3% de la population d’après une étude FinScope 2018 du ministère de Finance).

 A l’inverse, l’évolution de la société  expose les populations à de besoins de consommation de plus en plus importants et parfois à des situations d’urgence (un cas de maladie pour un retraité dont la pension ne passera qu’à la fin du mois,  un fonctionnaire qui, faute d’argent, ne pourra arranger son véhicule en panne…) pour lesquelles il faut trouver des solutions.

 C’est à ces difficultés que la start-up apporte des solutions. Elle propose aux particuliers et petits commerces n’ayant pas, ou peu d’historiques de crédits des solutions de paiements différés. Le client fait ses achats auprès de partenaires de la Fintech, le commerce partenaire est immédiatement payé par la Fintech et  le client rembourse cet achat sur 1, 2 ou 3 mensualités.

D’après le fondateur de Bank’Up ( www.bankup-cm.com) filiale camerounaise de la Startup loan2cash ( www.loan2cash-app.com) enregistrée en France, le service de paiement différé ou paiement à crédit est dans un premier temps proposé aux clients des Banques et des établissements de microfinances ( EMF) partenaires qui utilisent le canal de la FinTech pour bénéficier du service. Bank’Up qui  annonce avoir commencé à nouer ses premiers partenariats avec des EMF envisage dans un second temps et ce, grâce à ses algorithmes étendre son offre aux clients non bancarisés. Ainsi les dépenses d’urgence relatives aux commerces de bouche et détails,  aux achats de médicaments en pharmacies, au renouvellement d’une bouteille de gaz terminée, à l’achat d’une pièce détachée pour une voiture en panne ou alors des dépenses de confort relatives aux achats dans des magasins d’habillements et prêts à porter , des magasins d’ameublement et à la décoration etc. pourraient être effectuées grâce à l’innovation apportée par la startup qui a commencé à déployer ses activités au Rwanda à travers www.rwanda.loan2cash-app.com.  

Le fondateur espère que cette offre nouvelle et innovante sur le secteur de la Fintech au Cameroun trouvera non seulement satisfaction auprès des clients et des acteurs de l’environnement financier Camerounais, mais aussi et surtout contribuera à améliorer le taux de bancarisation et lutter contre la pauvreté des populations.  

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo