SÉNÉGAL :: Hissène Habré retourne en prison après l'expiration de son autorisation :: SENEGAL
SÉNÉGAL :: Hissène Habré retourne en prison après l'expiration de son autorisation :: SENEGAL
 
SÉNÉGAL :: SOCIETE
  • BBC Afrique : Avec
  • lundi 08 juin 2020 07:02:00
  • 1460

SÉNÉGAL :: Hissène Habré retourne en prison après l'expiration de son autorisation :: SENEGAL

L'ancien président tchadien, Hissein Habré, condamné en appel à la prison à perpétuité en 2017, est retourné en prison à Dakar après l'expiration de son autorisation de sortie de 60 jours, selon l'Agence de presse sénégalaise.

En raison de la pandémie de COVID619, il avait été autorisé à regagner son domicile en mode liberté sous surveillance.

''L'affaire Hissein Habré est actuellement en instruction devant le juge de l'exécution des peines. Il va devoir retourner dimanche en prison, comme cela avait été indiqué'', a déclaré le ministre sénégalais de la Justice Me Malick Sall.

''C'est tout à fait vrai. La permission de sortie de 60 jours a pris fin ce samedi. Il y a quelques jours, une démarche de renouvellement de cette permission a été initiée par nos avocats auprès des juges d'application des peines'', a-t-elle déclaré à la presse sénégalaise.

D'après elle elle, la Justice a répondu ce vendredi et a rejeté la demande en posant deux conditions.

Toutefois, la justice impose des conditions à ce renouvellement.

''Premièrement, elle a dit il faut que le président Hissein Habré réintègre la prison avant de demander un renouvellement d'une autre permission. Deuxièmement, il ne pourrait la faire qu'après un mois en prison. Autrement dit, il faudrait attendre le 6 juillet pour refaire une demande'', a expliqué Mme Habré.

Hissène Habré a été condamné en première instance le 30 mai 2016 , à la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture, notamment pour des faits de violences sexuelles et viol..

Une juridiction spéciale dénommée les Chambres Africaines extraordinaires (CAE) mises en place par l'Union Africaine a jugé l'ancien chef d'Etat.

Il était poursuivi pour des faits remontant à son magistère au Tchad, entre 1982 et 1990.

08juin
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo