Virus Corona: De nombreux cas suspects dans la région de l’Ouest
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Virus Corona: De nombreux cas suspects dans la région de l’Ouest :: CAMEROON

Les personnes ayant été en contact avec le patient en quarantaine à l’hôpital régional de Bafoussam sont recherchées par les autorités médicales.

Officiellement, un cas de contamination au Virus Corona est admis à l’hôpital régional de Bafoussam.

L’homme âgé d’une quarantaine d’année est un prêtre catholique exerçant dans le diocèse de Bafoussam. Pour des raisons éthiques (selon les termes du corps médical), son identité n’est pas prononcée. Le patient numéro un de la région de l’Ouest a été reçu le 17 mars 2020 dans l’institution hospitalière puis placé dans une chambre confinée. L’homme qui séjourne depuis une semaine, selon des sources médicales et sécuritaires, dans la ville de Bafoussam revient d’un séjour en Italie. De sources concordantes, le patient a d’abord séjourné pendant deux jours à l’hôpital catholique Saint Dominique de Njunang, dans le troisième arrondissement de la ville de Bafoussam.

Médecin et conseiller médical à l’hôpital régional de Bafoussam, le Docteur Noubom Michel indique que l’état clinique du patient est sous contrôle. La même source souligne que des mesures sont prises pour accueillir les potentielles victimes du virus Corona ou des personnes présentant des symptômes s’apparentant à cette pathologie. Une pandémie que le médecin-biologiste classe dans l’ordre des maladies grippales «qui se soignent en maîtrisant les symptômes, comme c’est le cas avec toutes les grippes classiques.»

Le cas du patient de l’hôpital régional de Bafoussam suscite quelques inquiétudes au sein du corps médical.

Au cours de la dizaine de jours passées dans la ville de Bafoussam, il est difficile de définir son espace de vie. Difficile de cerner le nombre de personnes avec lesquelles, le prêtre qui à fait des messes a été en contact. Une source proche de la délégation régionale de la santé de la région de l’Ouest soutient que l’équipe locale d’intervention et d’investigation rapide est sur le terrain pour essayer de circonscrire le rayon potentiel de contamination. Aucun chiffre officiel n’est avancé mais les spécialistes évoquent l’éventualité de multiples contaminations dans la région de l’Ouest. Des contaminations qui pourraient être révélées dans un délai de 14 jours après le contact entre les porteurs et les sujets sains.

Mesures préventives

Le délégué régional de la santé pour la région de l’Ouest n’a pas donner suite à nos sollicitations.

Dans l’après-midi du 17 mars 2020, une correspondance émanant de cette autorité médicale a fait le tour des plateformes électroniques.

Correspondance dans laquelle le délégué régional de la santé souligne la présence d’un cas de patient présentant des symptômes du Covid-19. Un patient, selon la même source, mis sous traitement en attendant les résultats du Centre pasteur de Yaoundé.

Toutes nos tentatives pour joindre le directeur de l’hôpital régional de Bafoussam, «en déplacement» ont été vaines.

Les responsables sanitaires de la région de l’Ouest sont peu diserts sur la disponibilité des masques de protection prescrits pour la prévention préalable à ce virus.

Mycologue et retrovirologue biologique, le Docteur Michel Noubom conseille de ne pas céder à la panique. Le médecin biologiste conseille le respect strict des mesures de prévention : se laver les mains à la solution hydro-alcoolisée, éviter les contacts humains et respecter le confinement prescrit par les autorités.

En sus, le médecin recommande la consommation d’aliments riches en forte teneur en vitamine C. A ce propos, les fruits orange ainsi que des concentrés de vitamine C, disponibles en pharmacie sont vivement conseillés pour la prévention et, éventuellement, la guérison.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo