MAROC: IMMERSION INTERNATIONALE: ENCG AGADIR 2020 :: MOROCCO
MAROC: IMMERSION INTERNATIONALE: ENCG AGADIR 2020 :: MOROCCO
 
MAROC :: SOCIETE MAROC: IMMERSION INTERNATIONALE: ENCG AGADIR 2020 :: MOROCCO
  • E.S.C.G : Prof. Kouayep
  • lundi 10 février 2020 11:05:00
  • 1668

MAROC: IMMERSION INTERNATIONALE: ENCG AGADIR 2020 :: MOROCCO

Le vendredi 07 février 2020, les étudiants de l’École Supérieure de Commerce et de Gestion (ESCG de Yaoundé) ont emprunté le grand oiseau de Royal Air Maroc en destination de l’École Nationale de Commerce et de Gestion d’Agadir. Il s’agit, non pas d’une excursion, mais d’une Immersion académique à l’International. Qu’est-ce en réalité ? Comment sont-ils sélectionnés et pour quels objectifs, opportunités et défis ?


L’Immersion Internationale est un programme du curriculum pédagogique de l’ESCG dont le but fondamental est d’assurer, par la mobilité académique et la mise en situation professionnelle des étudiants dans un univers différent de l’habituel, le conditionnement interculturel et une adaptation à l’entrepreneuriat
et au management y afférents. Surtout est-il que nos étudiants sont formés pour travailler dans des atmosphères géographiques et professionnelles largement variées. Il faut s’adapter nécessairement. Car, comme soutient Peter Drucker, « Culture eats strategy for breakfast ». Le fond culturel se nourrit des stratégies qui à leur tour façonnent et influencent celui-là et les autres. À cette raison stratégique se greffe un mode d’acquisition des connaissances dispensées par des enseignants internationaux qui ne se
déplacent pas pour Yaoundé, ou fait des tutorats digitaux, mais en présentiel et "ailleurs". L’immersion entre dans notre système partenarial UtoU et UtoB avec des grandes universités et écoles vocationnelles africaines et européennes.


La sélection des étudiants-participants est l’aboutissement de plusieurs étapes : la détermination des niveaux concernés (Bachelor 2 et 3 pour cette annéee) ; la présélection sous la base des motivations exprimées par les étudiants de concert avec les décisions des parents en fonction de leurs ressources pour financer le billet d’avion ; la moyenne obtenue à la fin du 1er semestre de l’année en cours (au moins 12,50/20) ; l’état disciplinaire attestant du sérieux et de l’opiniâtreté éducative du présélectionné ; l’étude des dossiers par l’établissement d’accueil et la délivrance des attestations d’inscription (acceptation et invitation).
Cette année, en ce qui concerne la vague qui a voyagé le 07 février, sur 12 présélectionnés, 07 ont été sélectionnés et 06 ont voyagé en direction vers cette 1 ère Business School du Maroc.


Comme souligné ci-dessus, l’objectif de ce programme est de renforcer le bagage cognitif (savoir, savoirfaire et agir-compétent) de nos étudiants, les rendre davantage multiplement compétitifs et leur permettre de mesurer leurs compétences en situation d’apprentissage tout en les adaptant à l’intégration de l’approche par le management interculturel.


Les opportunités sont induites à la nature même du programme et à ses objectifs : un nouvel environnement est par nature un espace d’acquisition de nouvelles connaissances, par de nouvelles approches, méthodes, techniques et outils pédagogiques. Nos étudiants en profiteront sans aucun doute, pour redimensionner leurs
ressources et leurs compétences, leurs niveaux d’auto-évaluation et d’exigence, comme écrit d’ailleurs Pr KOUAYEP Bertin Léopold (Directeur de l’ESCG-Yaoundé) au sujet de la GRH par compétences.

En plus de cela, la large multitude et diversité des lieux de loisir et des firmes à découvrir incitera, développera ou maintiendra l’esprit créatif et innovateur de nos apprenants. Le Directeur des Affaires Académiques et de la Programmation, Dr Elias Perrier NGUEULIEU n’a cessé de le leur rappeler, lors des différentes causeries
préparatoires et de séparation à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen.


En ce qui concerne leur état de préparation, leur état émotionnel et les défis, au-delà de quelques stress de la part de ceux qui participent à ce programme pour la toute première fois et qui n’ont jamais fait un voyage à l’international - stress rempli de grande satisfaction et de vives émotions positives aussi -, ils sont tous
prêts, disposés, aguerris. Le défi est de s’affirmer comme de véritables méritants de leur sélection, de démontrer aux parents - que nous félicitions - qu’ils n’ont pas eu tort de faire tant de sacrifices, de démontrer à l’ENCG-Agadir qu’ils ne sont pas en vain rêve à l’ESCG-Yaoundé, et par là qu’ils sont disposés d’être
parmi les récipiendaires méritant de la Bourse royale du Maroc, de l’OMA et de la coopération française, entre autre. Le défis est donc, individuellement et collectivement, pour chacun de ces étudiants, de « se vendre, vendre l’école, sa communauté éducative, ses tutelles, ses partenaires universitaires et professionnels ».

Ce commerce est stratégique pour le positionnel de l’étudiant et la construction de sa carrière, de son développement personnel.
Nous ne pouvons qu’attendre les résultats, le terrain étant bien préparé.

10févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo