Cameroun: au Pays de la Zombification Généralisée :: CAMEROON
Cameroun: au Pays de la Zombification Généralisée :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : CL2p
  • jeudi 05 décembre 2019 09:12:00
  • 1961

Cameroun: au Pays de la Zombification Généralisée :: CAMEROON

Le CL2P constate avec peine et profonde tristesse combien le régime dictatorial de Paul Biya a littéralement zombifié un certain nombre de Camerounais, au point d’amener ces derniers non seulement à banaliser ses crimes politiques, mais aussi à en ricaner en tournant systématiquement les victimes en dérision. Il en est ainsi des actes de torture généralisés dans le pays.

Vous trouvez donc le plus normalement depuis Lundi 02 décembre matin dans les forums de discussion, de respectables femmes et hommes (hauts fonctionnaires et cadres, chef-e-s de familles, et même parfois proches parents de personnes elles-mêmes en détentions arbitraires) entrain de détourner la portée inhumaine, dégradante et particulièrement criminelle des multiples atteintes à la dignité dont ont été victimes le principal opposant Maurice Kamto et ses camarades d’infortune lors de leur arrestation suivie de séquestration arbitraire il y a dix (10) mois; dont cet incroyable empêchement de pouvoir au moins aller se soulager des besoins les plus naturels.

Pour être clair, il est regrettable que la plupart des Camerounais ordinaires soient à l’aise avec le dernier exemple de torture sadique pratiqué par le régime de Yaoundé. Cela fait plusieurs jours que le Pr. Kamto a fait ces révélations et le CL2P s’étonne encore du peu de colère suscitée dans l’opinion publique par le mépris déclaré du régime de Yaoundé pour le peuple camerounais, et par ce qui aurait constitué un scandale national dans tout autre pays. Des Camerounais ordinaires contraints de se soulager sur eux-mêmes de leurs besoins naturels sont ainsi le dernier exemple de torture tournée en blague indépendamment de l’angoisse mentale et de la détresse émotionnelle que ce type d’abus génère chez les victimes.

Ce genre de dérision est encore plus embarrassant lorsque l’on sait le peu de considération que le parti-État RDPC accorde précisément aux gens ordinaires, et qu’on en mesure l’ampleur dans le traitement particulièrement humiliant qu’il a pu infligé à celui qu’il a placé en deuxième position de l’élection présidentielle du 17 octobre 2018. Simplement parce que ce dernier a osé la contester et persiste à la contester officiellement.

En effet, il existe une curieuse prédilection pour l’auto-flagellation chez les Camerounais ordinaires se délectant des tares du régime de Yaoundé et méprisant ses opposants légitimes. Cela démontre la capacité du régime à manipuler le public avec son contrôle des médias pour faire détester ceux qu’il veut qu’ils détestent. Ainsi, ils peuvent obtenir / conserver / augmenter leur pouvoir, leurs richesses et leur influence à l’infini sans craindre un quelconque soulèvement populaire.

Le CL2P estime que ce manque d’indignation à l’égard de la condescendance sadique du régime de Yaoundé envers le Pr. Kamto et les membres de son parti MRC existe précisément parce que le grand public camerounais est en réalité une collectivité qui pratique le dégoût de soi et qui, de par sa culture subjective, intériorise sa croyance en son propre complexe d’infériorité voire d’impuissance, qui l’emporte souvent y compris sur ses aspirations les plus élevées.

En tant que tel, le CL2P ne sous-estime jamais le pouvoir du dégoût de soi. De nombreux Camerounais ordinaires en souffrent. Ils ont d’ailleurs une aversion unique, presque pathologique, insidieuse d’eux-mêmes. C’est une version du syndrome de Stockholm due à des siècles de conditionnement d’être gouverné par des « meilleurs élèves » choisis par d’autres « maîtres » puissants.

Aussi, un très grand nombre d’entre eux n’ont de fait pas le courage de s’en prendre aux causes réelles de leurs souffrances – le régime criminel de Yaoundé. Parce qu’au fond, cela prendrait un niveau de conscience de soi et de colonne vertébrale que la plupart ne possède tout simplement pas ou plus. Et donc, ils se contentent de se plaindre du fait que rien ne marche, tout en ne voulant pas résoudre ces problèmes parce que c’est trop dérangeant de ne pas reconnaître l’ironie de se faire complice d’un « régime fort, » qui pendant ces 37 dernières années a pourtant largement contribué à créer leurs problèmes de base.

Que dire à cela?

Simplement qu’au bout de 37 ans de tyrannie implacable, le pouvoir de Paul Biya a surtout réussi la prouesse de faire de la haine, la méchanceté et cette forme singulière de cruauté …les seules réelles valeurs les mieux partagées au Cameroun.

Alors Dur dur – pour ne pas dire impossible- sera l’entreprise de reconstruction, notamment des valeurs humaines, dans ce pays.

Bonne chance et surtout courage à celle ou à celui qui s’y collera comme le veut le Pr. Maurice Kamto!

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

http://www.cl2p.org 

Vidéo: LA VÉRITÉ EN FACE (Invité: Pr. Maurice KAMTO / Président du MRC) DU 1er DÉCEMBRE 2019 EQUINOXE Tv

05déc.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo