Boycott des produits TOTAL Cameroun S.A : Le SNTHC écrit au premier ministre chef du gouvernement :: CAMEROON
Boycott des produits TOTAL Cameroun S.A : Le SNTHC écrit au premier ministre chef du gouvernement :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : La rédaction
  • lundi 16 septembre 2019 07:00:00
  • 5746

Boycott des produits TOTAL Cameroun S.A : Le SNTHC écrit au premier ministre chef du gouvernement :: CAMEROON

En date du 13 septembre 2019, nous avons reçu une lettre du Syndicat National des Transporteurs d’Hydrocarbures du Cameroun (SNTHC) signée par son président Haman Abdoulaye. Cette notre adressée au premier ministre, chef du gouvernement à pour objet de donner la position du syndicat au sujet du boycott des produits Total Cameroun SA. Nous publions ce jour l’intégralité de cette lettre.

A Son Excellence Monsieur le Premier Ministre

Chef du Gouvernement

Yaoundé

N/réf. :067/SNTHC/BN/PN/2019

Objet : Non boycott des produits TOTAL Cameroun S.A.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Très respectueusement, nous venons par la présente auprès de votre haute bienveillance relativement à l’appel au boycott des produits TOTAL Cameroun S.A lancé par les Organisations Syndicales antiquaires pour compter du 16 septembre 2019.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, le contrôle de la qualité des produits pétroliers mis à la disposition des consommateurs dans divers points de distribution sur l’ensemble du territoire camerounais a toujours été le cheval de bataille de l’Etat camerounais agissant à travers des organes tel le Comité de Coordination de Lutte contre la Fraude des Produits Pétroliers (CCLFPP) et la société HYDRAC.

Toutefois, en raison de certaines contingences, il n’est pas exclu que des incidents puissent arriver à l’instar de l’eau décelée dans l’une des cuves que disposent la station-service Total de Dibamba. Et il convient de relever que des mesures conservatoires ont été prises en attendant les résultats de l’enquête qui est ouverte.

S’il est indéniable que nous souscrivons aux mesures provisoires prises dans le cadre de la manifestation de la vérité dans cet incident, nous tenons à relever que nous ne saurons nous associer à une quelconque action visant non seulement au boycott des produits d’un marketer mais aussi à d’autres rêveries prônées par des acteurs sous tutelle avec des analyses profanes et simplistes de la situation.

Sinon comment comprendre qu’alors qu’une enquête est en cours pour élucider cet incident (impliquant la SCDP, le transporteur et TOTAL Cameroun S.A), certains individus mal intentionnés et manipulés rejettent la responsabilité de facto sur un seul maillon de la chaîne et demande de surcroît l’arrêt d’activité de ce dernier.

S’il s’avérait que la responsabilité de cet incident incombe à un autre maillon de la chaine hormis le marketer, allaient t-il également demander l’arrêt d’activité de ce dernier ? Nous croyons que non.

Constitués en majorité des membres de la plate-forme syndicale des transports signant régulièrement avec le Syndicat National des Transporteurs Routiers du Cameroun (SNTRC), tous les préavis de grève fantoches visant à faire du chantage au Gouvernement et aux marketers depuis le début de l’année en cours, ces derniers rament inéluctablement à contre-courant de la vision du gouvernement camerounais en cette période que traverse notre pays.

En syndicat professionnel et responsable que nous sommes, nous attendons les conclusions de l’enquête ouverte et pensons qu’il serait prématuré de jeter l’opprobre sur un maillon de la chaîne et partant solliciter de manière déguisée l’arrêt des activités de ce dernier.

Eu égard à ce qui précède, nous tenons à affirmer que nous nous désolidarisons de tout appel au boycott des produits d’un marketer et invitons nos camarades transporteurs des hydrocarbures ainsi que les populations à ne pas donner un écho favorable à cet appel purement irresponsable doublé d’un intérêt mercantiliste.

Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernent, l’assurance de notre déférente considération.

Le Président National

ABDOULLAYE HAMAN

Ampliation : MINETAT/SG. PR

Copie :

MINEE

MINTRANS

MINFI

MINCOMMERCE

MINTSS

MINAT

SED/GN

DGSN

DGRE

CSPH

TOTAL

MEDIAS

16sept.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo